À L'ÉTRANGER

PREMIER DÉFI RÉUSSI POUR STÉPHANE DUMAS, NOUVEAU SÉLECTIONNEUR DE LA GUINÉE-ÉQUATORIALE

Crédit photo : FIBA

Tout juste propulsé à la tête de l'équipe de la Guinée-Équatoriale, le Varois est en passe de gagner son pari : emmener sa sélection vers le tout premier AfroBasket de son histoire.

Après une première expérience écourtée à la tête du Sénégal début 2017, Stéphane Dumas (41 ans) s'est vu offrir une opportunité de rédemption par la Guinée-Équatoriale, nation néophyte sur la scène du basket africain, jamais qualifiée pour un seul AfroBasket.

Après avoir remporté son tournoi de pré-qualification le mois dernier à Malabo, sans Stéphane Dumas, contre le Tchad et le Gabon, la Guinée Équatoriale s'est encore un peu plus rapprochée de son rêve ce dimanche en empochant une victoire décisive contre la Guinée (82-75) du coach français Michel Perrin et de l'intérieur gravelinois Ousmane Drame. Et ce malgré des contre-temps administratifs de dernière minute puisque seulement huit joueurs sur douze ont été qualifiés par la FIBA pour les trois matchs du week-end à Yaoundé.

"C'est un groupe humain incroyable", apprécie celui qui a passé onze saisons de sa carrière en Espagne avant de la terminer prématurément en Pro B, à Bourg-en-Bresse, miné par des problèmes aux genoux. "Les joueurs sont tous prêts à mourir pour leur équipe nationale, à donner le maximum pour aller à cet AfroBasket qui serait historique pour le pays. Pour un entraîneur, c'est un véritable luxe que d'avoir des joueurs prêts à tout donner, tout en écoutant les consignes et la stratégie mise en place. [...] À vingt minutes du premier match, j'ai appris que la moitié de mes joueurs ne pouvait pas jouer. Parmi eux, mon capitaine historique, Richard Nguema, et d'autres extrêmement importants qui n'ont pas pu faire le tournoi pour des raisons administratives. Malgré cela, on a donné plus que des difficultés à la Côte d'Ivoire en étant devant à la mi-temps. Je pense que cette équipe est incroyable, ces joueurs ont une telle motivation qu'après 20 heures de voyage, tout le monde s'est entraîné à 100% dès le premier soir sans tricher. Quand un nouveau coach arrive, ce n'est pas évident, on peut mettre en doute ses paroles. Mais tous ont été à 100% derrière moi. C'était tellement facile de coacher cette équipe-là, ils étaient tous prêts à mourir pour moi. Je veux juste leur dire merci."

Logiquement vaincue par le Cameroun (58-90) et la Côte d'Ivoire (64-78) vendredi et samedi, la Guinée Équatoriale pointe à la troisième place de son groupe à mi-parcours. Exactement ce qu'il lui faudra pour décrocher son billet pour le premier AfroBasket de son histoire. Mais l'équipe de l'ancien meneur de Limoges, artisan majeur du triplé mémorable de 2000, devra encore attendre pendant un an puisque les trois matchs retours n'auront pas lieu avant février 2021... Un nouveau succès contre la Guinée et l'affaire serait alors entendue. D'ici là, pour espérer voir le Rwanda, théâtre du prochain championnat d'Afrique, il va falloir apprendre à patienter.

23 février 2020 à 22:17
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
RÉDACTION BEBASKET
Rédaction Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.