À L'ÉTRANGER

REAL MADRID - FC BARCELONE : UN CLASSIQUE PARTICULIER EN ESPAGNE

Crédit photo : EuroLeague

Dans un contexte politique tendu, le Real Madrid et le FC Barcelone s'affrontent pour la première fois de la saison ce dimanche, avec quatre Français sur le parquet. Parmi eux, Fabien Causeur et Kévin Séraphin n'ont pas eu besoin qu'on leur explique l'importance d'une telle rencontre en Espagne.

Dans le sport espagnol, un Real Madrid - FC Barcelone n'est jamais neutre. Et encore moins cette année. Dans une ville madrilène où fleurissent les drapeaux espagnols partout aux fenêtres en réaction aux velléités d'indépendance de la Catalogne, la rencontre de ce dimanche (18h30) est particulièrement attendue. Il s'agit de l'évènement sportif majeur du week-end, avec le match de football entre la Roja et le Costa Rica samedi à Malaga. Mais l'absence de matchs de Liga cette semaine a ouvert une fenêtre médiatique encore plus importante à la balle orange. Hier, plus d'une vingtaine de médias ont assisté à la portion de l'entraînement du Real Madrid ouverte aux journalistes. Un total extrêmement élevé nous a confirmé le chargé de communication du club, en comparaison aux quelques cinq - six journalistes qui se présentent habituellement du côté de Valdebebas. Même sans toute cette agitation, Fabien Causeur avait parfaitement pris conscience de l'importance de l'évènement auparavant. Depuis sa défaite à Tel-Aviv jeudi, le Real Madrid a basculé vers le premier Clásico de la saison.

"Il n'y a même pas vraiment besoin d'aborder le sujet dans le groupe. C'est un clasico, contre le Barça : on sait que c'est l'une des journées les plus importantes de la saison. En plus, c'est mon premier et il y aura des Français en face, des anciens coéquipiers. Mais on ne s'est pas du tout parlé encore ! À l'approche d'un tel match, chacun est dans sa bulle. On se parlera demain avant le coup d'envoi évidemment. Mais en attendant, on a tous tellement de matchs à disputer que chacun reste un peu de son côté."

Il en est de même à Barcelone, et même un peu avant. Champion de France en 2010 avec Cholet aux côtés de Fabien Causeur, Kévin Séraphin était prompt dès dimanche dernier à nous parler de cette rencontre, qui n'arrive peut-être pas au bon moment pour les Catalans, encore convalescents suite à un poussif début de saison. L'interieur français est impatient de jouer cette rencontre à enjeux.

"C'est un match que j'attends. Depuis que j'ai signé ici, on n'a cessé de me rappeler l'importance de cette rencontre. Mais je ne mets pas une énorme pression. Ça reste un match de basket qu'il va falloir gagner pour ne pas se faire distancer au classement. Je dois tout donner pour aider mon équipe. J'ai la chance d'avoir des responsabilités cette saison, j'ai confiance en moi et je prends surtout du plaisir. Face à Madrid, je sais que je vais être attendu mais c'est tant mieux. J'ai aussi signé ici pour ça, pour jouer des matchs à enjeu. J'en ai pas parlé avec le reste de l'équipe et notament avec les joueurs qui ont l'habitude de jouer ce genre de rencontres. Le principal est de tout donner pour gagner cette rencontre, on ne va pas jouer contre Dieu, c'est un match de basket tout simplement." 

Avec Anthony Ottou, à Madrid et Bilbao,

12 novembre 2017 à 11:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
20 octobre - 02h00
Toronto Raptors
Boston Celtics
20 octobre - 02h30
Atlanta Hawks
Indiana Pacers
20 octobre - 09h15
Atlanta Hawks
Indiana Pacers
20 octobre - 11h00
Toronto Raptors
Boston Celtics
20 octobre - 12h45
NBA Extra
Coaching