ARCHIVES

ALI TRAORÉ FRUSTRÉ MAIS FIER

La JSF Nanterre est passée à deux doigts d’une nouvelle victoire en Euroleague, vendredi soir, face au FC Barcelone (78-82).

Menés encore de dix points à moins de trois minutes de la fin du match, les hommes de Pascal Donnadieu se sont inclinés malgré un superbe retour dans les derniers instants de la partie. Ali Traoré (28 ans, 2,08 m), toujours très rentable (14 points à 7/13 et 9 rebonds pour 17 d’évaluation en 23 minutes), était donc déçu d’un tel dénouement pour la JSF mais aussi fier d’avoir poussé le Barça dans ses derniers retranchements.

« Le premier sentiment, c’est forcément de la frustration parce qu’on avait encore les moyens de faire un petit exploit, surtout que cette fois, les Barcelonais s’étaient bien préparés - ils étaient prévenus - et ils ont fait un excellent match. Je voyais qu’ils avaient un peu peur, on les a poussés dans leurs derniers retranchements. Mais je suis aussi fier, quand même, parce que je pense qu’on a fait quelque chose d’assez exceptionnel dans l’engagement. Le fait qu’on ait réussi à revenir et qu’on ait eu une chance de gagner ce match, c’est déjà pas mal. »

Après leur victoire au match aller à Barcelone (67-71), la JSF n’a cette fois pas bénéficié de l’effet de surprise mais a su répondre au défi proposé par Juanca Navarro et ses coéquipiers.

« On a vu dès le début du match qu’ils avaient ciblé nos faiblesses, qu’ils étaient bien préparés. D’ailleurs, si on avait gagné ce match-là, ça aurait eu une valeur encore supérieure par rapport à la victoire au match aller, pour lequel le Barça n’était clairement pas prêt. Cette fois, ils sont venus en mode guerriers et on a su répondre, c’est une bonne chose. »

Le Top 16 n’est pas encore assuré pour la JSF mais Traoré rappelle que le match décisif pour la qualification se jouera à Kiev la semaine prochaine.

« Ce soir (vendredi), la défaite ne change pas grand-chose : ça nous aurait peut-être un peu plus mis à l’abri si on avait gagné, mais pour nous, le match décisif, ça reste celui à Kiev vendredi prochain. »

Rendez-vous est donc pris vendredi prochain, à 18 heures heure française, pour l’avant-dernier match de cette première phase d’Euroleague.

Posté par Xavier Collin

07 décembre 2013 à 09:17
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching