ARCHIVES

CHEVON TROUTMAN (EX ASVEL) CARTONNE EN ALLEMAGNE

Passé par l'Italie (Avellino, Livourne), par la Pro A du côté de l'ASVEL et même par la République dominicaine, Chevon Troutman (31 ans, 2,02 m) a posé ses valises en Allemagne depuis 2011 du côté du Bayern Munich.

Au sein d'un club bavarois très ambitieux, il tourne cette saison à 11,7 points (à 72% au tir), 6,1 rebonds pour 15,6 d'évaluation en 21 minutes en Beko Bundesliga League, la première division germanique. Des chiffres très propres qui ne sont donc pas étranger au début de saison immaculé de son club en championnat (sept victoires, aucune défaite). Les hommes de coach Svetislav Pešić, parmi lesquels Malcolm Delaney (ex Chalon-sur-Saône), sont également bien partis en Euroleague (deux victoires, une défaite).

Durant son passage à l'ASVEL (de 2006 à 2009), Troutman s'était construit une image de finisseur extrêmement rentable au physique de déménageur ; et ses stats durant ces trois saisons (13,3 points à 61% au tir, 6,4 rebonds pour 15,9 d'évaluation en 24 minutes) sont donc assez comparables à ce qu'il produit cette saison outre-Rhin. Intérieur cubique (109 kg), il a connu une sélection au All Star Game en 2007 et a remporté la coupe de France en 2008 puis le titre de champion de France en 2009, même s'il n'a pas joué la finale contre Orléans.

Le week-end dernier, lors de la victoire des siens (91-73) face au Phoenix Hagen d'Adam Hess (ex-Roanne), Troutman a été fidèle à sa réputation de joueur très efficace : 22 points à 7/7 au tir, 8 rebonds pour 29 d'évaluation en 19 minutes. Cette performance lui a même valu d'être élu meilleur joueur de la septième journée du championnat d'Allemagne. Le Bayern espère sans doute encore bien des performances de ce niveau de son pivot pour accéder enfin au trophée de champion, titre qui échappe au club depuis 1955.

Quant à l'ASVEL, elle ne s'est jamais remise de son départ. Lui qui n'avait pas été conservé à l'été 2009 pour faire de la place à un pivot jugé plus approprié pour l'Euroleague, Curtis Borchardt. Hormis un passage à Valladolid, ce dernier n'a plus joué depuis son passage raté en France. Quant à Troutman, il tourne après trois matchs à 10,3 d'évaluation en 19 minutes pour sa découverte de l'Euroleague à 32 ans.

Posté par Xavier Collin

07 novembre 2013 à 20:36
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching