ARCHIVES

EUROCUP (J10) : BATTU À OSTENDE (79-70), LE MANS NE VERRA PAS LE LAST 32

Placé une nouvelle fois dos-au-mur par la victoire de Nymburk plus tôt dans la soirée, Le Mans n'a pas pu défendre sa 3e place qualificative pour le Last 32.

Pape Sy (photo : Sébastien Meunier)

En tête à dix minutes de la fin, le MSB a connu un trou d'air fatal dans le money-time et s'est incliné à Ostende, 79 à 70. Des cinq clubs français engagés dans la compétition, le BCM est donc le seul qui a réussi à décrocher son billet pour la deuxième phase de cette Eurocup.

Comme la semaine dernière, les Tchèques de Nymburk avaient bien rempli leur mission, puisqu'ils sont allés s'imposer chez les Artland Dragons de Quakenbrück (58-77), l'un des maillons faibles du groupe. Le tout grâce à deux anciennes figures du championnat de France, Dylan Page (19 pts à 8/13 et 6 rbds en 26 min) et Radoslav Rančík (20 pts à 5/6 à 3-pts en 29 min). Mais cette fois-ci, les Manceaux n'ont pas pu leur répondre et ont craqué lors d'un déplacement compliqué chez le Telenet Ostende, deuxième de la poule et reversé en Eurocup après avoir trébuché en finale du tournoi de qualification de l'Euroleague.

Pourtant, suite à un départ délicat (19-9, 7e), les partenaires de Vaughn Duggins (14 pts à 4/10, 4 rbds et 3 pds en 29 min) se sont bien relancés pour revenir à -2 à la pause (43-41). Au contact pendant tout le troisième quart-temps, le MSB va même prendre une avance intéressante au début de l'ultime période (56-61, 31e), grâce à Pape Sy (8 pts et 3 pds en 21 min). Mais le combo-guard tricolore écopa dans la foulée d'une faute technique qui a automatiquement inversé la donne. De la 32e (59-63) à la 37e minute (75-63), les hommes de J.D. Jackson ont perdu le fil du match et ont encaissé un 16-0 assassin.

Malgré un dernier espoir et un retour à -7 à 40 secondes du buzzer final, les joueurs sarthois avaient déjà laissé passer leur chance. De Charles Kahudi (11 pts à 4/11) à Reyshawn Terry (11 pts à 3/10), en passant par J.P. Batista (14 pts à 6/9 et 4 bps), tous peuvent regretter ce passage à vide du dernier quart-temps. Mais aussi leur manque de réussite dans le jeu (8/24 à 3-points) et les quelques points laissés en route sur la ligne des lancers (14/20) tout au long du match. De leur côté, les coéquipiers du jeune arrière belge Jean Salumu (13 pts et 5 rbds) ont été sans pitié dans leur forteresse de la Sleuyter Arena, où ils n'ont encore jamais perdu cette saison en dix matches.

Doublé sur le fil par Nymburk (6v-4d), le MSB (5v-5d) ne passera donc pas la saison régulière de l'Eurocup, que seul le BCM a conclue avec réussite dans le clan français, après les éliminations de l’Élan Chalon et de l'ASVEL hier. Au-delà de cette rencontre, les Manceaux pourront se mordre les doigts d'avoir laissé échapper trois victoires à domicile. Mais c'est surtout le match il y a trois semaines à Cantù, où les Sarthois n'ont été battus qu'en prolongation chez le leader du groupe, qui pourra leur laisser de gros regrets. Vraiment rageant.

Posté par Emile Vaizand

Photo : Pape Sy (photo : Sébastien Meunier)

18 décembre 2013 à 22:57
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching