ARCHIVES

EUROCUP (J9) : L'ASVEL S'INCLINE FACE AU PL MAIS CONSERVE SES CHANCES DE LAST 32

Toujours en course pour le Last 32 de l'Eurocup, l'ASVEL s'est inclinée ce mercredi soir face au Paris-Levallois lors de l'avant-dernière journée de la saison régulière (72-74).

Andrew Albicy a de nouveau été le fer de lance du PL (photo : Eric Legrand)

Une défaite regrettable qui ne remet pourtant pas en cause la qualification puisque le passage obligé reste une victoire à Valence la semaine prochaine. Mais, avant ce déplacement périlleux en Espagne, les Villeurbannais ne se sont pas rassurés et ont laissé filer un match pourtant bien négocié jusqu'à l'ultime quart-temps. Leurs compatriotes parisiens repartent donc de l'Astroballe avec une troisième victoire européenne cette saison et peuvent remercier leur meneur Andrew Albicy, encore très grand ce soir.

Si, à deux journées de la fin, la mission de l'ASVEL est de faire figurer un autre représentant français au Last 32 de la deuxième coupe continentale, leurs adversaires Parisiens n'ont bien évidemment pas joué l'unité nationale. Bien au contraire. Distancés à la pause (39-33), puis largués en début de troisième quart-temps (47-33, 22e), les hommes de Grégor Beugnot ont su faire le dos rond et n'ont pas hésiter à se relancer. Dans le sillage de Giovan Oniangue, auteur de 12 de ses 16 points (à 6/8 aux tirs) dans la troisième période, le PL est d'abord revenu au contact après 30 minutes (61-54). Puis l'équipe de la capitale a infligé à l'ASVEL un 0-14 en quatre minutes au début du quatrième quart pour inverser le cours du match (61-68, 35e).

Bien emmenés par un Edwin Jackson requinqué (22 pts et 23 d'éval en 25 min), les Villeurbannais ont tout de même réagi en revenant à -2 dans l'avant-dernière minute sur un tir primé de leur arrière (69-71, 39e). Mais, dans un duel très alléchant de All-Stars hexagonaux, Andrew Albicy s'est également montré solide en prenant le relais d'Oniangue et a planté lui aussi 12 points sur la période, dont les deux derniers à une grosse minute du buzzer (69-73). Un panier clutch qui sera tout de suite suivi d'une faute technique adressée à Georgi Joseph (6 pts à 3/7 et 3 rbds), faisant légèrement enfler le score à l'entame de la dernière minute (69-74).

Bien décidé à voler la vedette au meneur de jeu parisien, Edwin Jackson remit le couvert à 3-points pour ramener de nouveau les siens à une possession avec 50 secondes à jouer (72-74). Mais les maladresses des hôtes s'enchainèrent - trois dans les dix dernières secondes - et le score en resta là. A noter que par deux fois dans cette dernière minute, Andrew Albicy aurait pu définitivement tuer le suspense à longue distance. Il n'en fut rien et le Parisien a tout de même terminé son match avec l'étiquette d'homme de la soirée. Il a ainsi livré son meilleur match européen en compilant 14 points à 6/13 aux tirs (dont 2/8 à 3-pts), 6 rebonds, 9 passes décisives, 2 interceptions et 8 fautes provoquées pour 29 d'évaluation en 34 minutes. Rien que ça.

Suppléé également par Nicolas Lang au scoring (15 pts à 4/6 à 3-pts), Albicy a donc permis au PL de surfer sur la belle vague qu'il connaît en championnat (cinq succès de rang), mais a également mis le doute dans les têtes villeurbannaises. Alors que l'ASVEL (4v-5d) s'était remise dans le sens de la marche face au Cimberio Varese, les hommes de Pierre Vincent ont concédé un nouveau revers, le troisième sur leurs quatre dernières sorties européennes. De mauvais augure avant de jouer mardi prochain une véritable finale à Valence, double vainqueur de la compétition (2003 et 10) et finaliste en 2012. Surtout sur le plan mental, puisque cette défaite ne change absolument rien à l'enjeu de la dernière journée. En effet, les Espagnols se sont baladés dans le même temps à Varese (62-94) et ont porté leur bilan à 5 victoires pour 4 défaites. Pas de point-average à défendre (+3 à l'aller), mais un seul but pour l'ASVEL : une victoire. C'est à ce prix que s'ouvriront les portes de la deuxième phase de l'Eurocup.

Posté par Emile Vaizand

Photo : Andrew Albicy a de nouveau été le fer de lance du PL (photo : Eric Legrand)

11 décembre 2013 à 21:52
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching