ARCHIVES

EUROLIGUE (F) : BOURGES RÉALISE L'EXPLOIT FACE AU SPARTAK !

Après une première mi-temps parfaite (48-27) Bourges a résisté au retour du Spartak Moscou pour finalement s'imposer d'une courte tête (71-64).

Sacré exploit des Berruyères et première victoire dans un Final Eight !

Match matinal pour nous Français (9h) mais un peu moins du côté d'Ekaterinbourg (14h). Toujours est-il, et quelle que soit l'heure, les Berruyères ont pris l'habitude de démarrer extrêmement fort leur rencontre. Celle-ci ne déroge pas à la règle puisque que Johannah Leedham (5 pts, 2 rbds) et ses partenaires vont placer un 10-0 à des joueuses du Spartak Moscou complètement dépassées. Et les Russes vont continuer à peiner face à la défense française bien en place. Pokey Chatman est obligée d'arrêter le jeu et de prendre un temps-mort, mais rien n'y fait. Les filles de Valérie Garnier jouent comme dans un rêve (19-2). Lassée et passablement énervée, Candice Dupree (16 pts, 6 rbds) fait un mauvais geste suite à un contre d'Emmeline Ndongue (8 pts, 3 rbds) et reçoit une faute technique. C'est le moment choisi par le Spartak pour passer en zone. Un temps gênées, Endy Miyem (16 pts, 5 rbds) et ses coéquipières vont finir par trouver la faille face à une Seimone Augustus (19 pts, 3 rbds) qui monte petit à petit en régime. Et c'est grâce à l'adresse extérieure de Céline Dumerc (21 pts, 6 rbds, 6 pds) que Bourges va compter 13 points d'avance à la fin du premier quart-temps (26-13).

On le sait, l'adresse n'est pas le point fort de la formation du Berry (pire adresse de la phase de poule de la compétition), alors inconsciemment on s'attend à une baisse de régime des Berruyères. Que nenni. Porté par une Marissa Coleman (16 pts, 8 rbds, 8 pds) des grands jours alternant jeu rapide et pénétrations, le Bourges Basket déploie un jeu offensif extrêmement léché (12 passes décisives à la mi-temps) où Céline Dumerc fait office de métronome. Un métronome qui n'est pas sans rappeler celui qu'elle était il y a sept mois aux JO de Londres. Avec 55% de réussite à la mi-temps, les Tangos surfent sur la rencontre et mènent de 21 points (48-27) après 20 minutes de jeu. Bourges a déjà inscrit plus de points que lors de la rencontre d'hier (44 points).

Hier justement, le Bourges Basket, dans une moindre mesure, avait réalisé une très bonne première période avant de complètement s'écrouler au cours de la seconde. C'est donc avec une certaine appréhension que le jeu a repris. Et comme on pouvait s'y attendre, l'hégémonie aux tirs n'allait pas durer. Les partenaires de Romane Bernies (3 pts, 5 rbds, 2 pds) sont en difficulté en attaque et le Spartak commence son opération rédemption dans le sillage d'une Candice Dupree remontée à bloc. C'est Marissa Coleman qui va débloquer le compteur Tango après trois minutes de disette (51-35, 25'). Dominatrices aux rebonds au cours des vingt premières minutes, les joueuses du Berry vont être plus en difficulté dans les vingt suivantes. Les Russes vont alors profiter des 14 balles perdues par Céline Dumerc and co. pour revenir à 14 points à la fin du troisième quart-temps (60-46).

L'atmosphère devient de plus en plus rare tant sur le banc, dans les tribunes que sur le parquet et chaque action se joue à couteau tiré. Et malgré les difficultés d'Isabelle Yacoubou (8 pts à 3/10) a concrétisé sous le cercle, le Spartak met la main sur la rencontre grâce à sa Nika Baric (8 pts, 2 pds) qui supplée bien une Becky Hammon (2 pts en 4') semble-t-il diminuée. Baric ramène sa formation à huit points (68-60) alors qu'il ne reste plus que 10 minutes. L'écart fond comme neige au soleil (68-64 à 1 minute du terme) mais c'est finalement l'une des meilleures Berruyères avec Céline Dumerc, Marissa Coleman, qui va prendre un gros rebond offensif et permettre à Bourges de s'imposer dans un match à deux visages où, après la nette domination de la première période, les Tangos auront su faire le dos rond (71-64).

Cette victoire permet à Bourges de croire pleinement en ses chances de qualification. Pour cela, il faudra, a minima, s'imposer demain contre Schio (9h).

Posté par Amaury Boulay

19 mars 2013 à 10:32
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.