ARCHIVES

FINALE ACB : LE BARÇA POUSSE LE REAL AU MATCH 5

Comme l'an dernier, la Liga Endesa va se décider au bout d'un cinquième match décisif entre le Real Madrid et le FC Barcelona Regal.

Contraint à la victoire, le Barça s'en est remis à son axe 1-5 pour dominer le Real sur le score de 73-62. Les catalans n'abandonneront pas si facilement leur double-titre...

Tout commence bien pour Barcelone dans ce match 4. Derrière un Ante Tomic impérial dans la peinture (14 pts à 7/7 et 4 rbds après 9 minutes !), le second club le plus titré d'Espagne (derrière le Real) empoche le premier quart-temps (23-17). Les shooteurs se montrant maladroits de loin, le jeu intérieur est la clé du début de match. Ainsi, le jeune monténégrin Marko Todorovic (5 pts, 4 rbds et 3 ctrs) effectue une excellente sortie de banc durant la deuxième reprise et supplée un Erazem Lorbek (11 pts, 3 rbds) englué dans la défense madrilène. De même, Felipe Reyes (10 pts à 3/7 et 6 rbds) - l'artisan du succès madrilène 72-84 au match précédent (20 pts à 7/9, 5 rbds et 7 fprs au match 3) - apporte toute son agressivité dans la peinture pour permettre aux siens de rester au contact. Nettement dominé au rebond (18 prises dont 9 offensives pour le Barça ; 9 pour le Real), le club de la capitale regagne cependant les vestiaires avec deux petits points de retard suite à temps-mort tactique de Pablo Laso parfaitement mis à exécution dans les derniers instants de la mi-temps par Sergio Rodriguez à 3-points (34-32).

Le MVP Nikola Mirotic (6 pts, 3 rbds), très en réussite au match 3 (18 pts en 18 min), apporte temporairement son talent d'entrée de troisième quart-temps. Mais l'ailier-fort espagnol s'effacera petit à petit face à la défense haute et rugueuse du Barça. Un Barça relancé par Juanca Navarro (7 pts, 4 pds et 3 rbds), qui s'est ensuite blessé à la cuisse durant ce troisième quart-temps. En l'absence de son leader, c'est Huertas, discret jusqu'ici, qui va prendre le relais. Le meneur brésilien remet de l'ordre dans la maison blaugrana et permet tout d'abord à son club de prendre une petite avance avant l'ultime quart-temps (49-45). Puis, bien aidé par l'efficace pivot Loukas Mavrokefalidis (10 pts à 5/7 et 5 rbds), Marcelinho Huertas (11 pts à 4/8 dont 3/5 à 3-pts, 6 pds, 3 rbds et 2 int) endosse définitivement le costume de leader du Barça et déclenche la victoire finale catalane au début du dernier round. Le duo permet au Barça de prendre une avance qui sera décisive (61-52 à 5 minutes du buzzer), malgré une tentative vaine des Madrilènes en fin de match. Si le pivot grec est rapidement pénalisé par les fautes (4 en 10 min), le titulaire Ante Tomic continue de régaler le Palau Blaugrana et parachève le succès des siens (73-62), rendant une ligne de stats très solide : 18 points (à 7/9 aux tirs et 4/8 aux lancers), 11 rebonds, 2 passes et 6 fautes provoquées pour 26 d'évaluation en 30 minutes.

Nerveux, à l'image de Rudy Fernandez (8 pts à 4/9, 2 pds, 3 int et 2 bps en 26 min) sanctionné d'une faute technique et sorti pour 5 fautes dans les dernières secondes, le Real ne refera pas son retard dans les derniers instants. Trahi par son shoot à longue distance (3 sur 18 à 3-pts), le Real de l'ancien LNBer Tremmell Darden (6 pts à 3/6, 3 rbds et 3 int) fut nettement déstabilisé collectivement par la pression défensive du Barça, ne délivrant que 5 maigres passes décisives. Par ailleurs, dans le sillage de Tomic, le double tenant du titre a su baser sa victoire sur la lutte au rebond, remportée au final 36 à 23. Les hommes de Xavi Pascual s'offrent donc le droit de disputer un cinquième match et peuvent toujours renverser le Real, qui bénéficiera néanmoins de l'avantage du terrain grâce à sa première place en saison régulière. De plus, son maitre à jouer Juan Carlos Navarro ne devrait pas être au maximum de ses moyens physiques (s'il est apte). Mercredi soir à partir de 22h, les Barcelonais viseront la passe de trois, alors que le Real espèrera décrocher son 31ème titre national, le premier depuis 2006-07. Un énième Clasico qui constituera à coup sûr l'un des moments forts de la saison sur la scène européenne.

Résumé vidéo par ici.

Posté par Emile Vaizand

16 juin 2013 à 23:15
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching