ARCHIVES

FOCUS ON DEVOTION – CE QU’IL FAUT RETENIR DE L’EUROLEAGUE CETTE SEMAINE (J7)

Comme chaque semaine, après chaque journée, retrouvez un récap' complet consacré à la plus belle compétition européenne.

Daniel Hackett (photo : Mens Sana Basket)

Tous les résultats, le point sur la quête du Top 16, les performances des Français de l’étranger, le MVP de la journée, le match de la semaine et bien plus encore, l'essentiel de la septième journée de l'Euroleague est là.

 
  • LES RÉSULTATS : L'Olympiakós et le Real toujours invaincus, pas le Fenerbahçe
  • Groupe A

JSF Nanterre 62 - 61 Partizan NIS Belgrade

Budivelnik Kiev 74 - 82 CSKA Moscou

FC Barcelone 94 - 81 Fenerbahçe Ulker Istanbul

Une victoire logique à l'extérieur et deux chocs remportés à domicile cette semaine dans le groupe A. Si la JSF Nanterre avait débuté cette journée par un succès plein d'envie et de dévotion dans un match à la muerte face au Partizan (retour vers le futur par ici), le CSKA est venu couronner le tout par une victoire à Kiev. Une victoire pas du tout acquise après 30 minutes (59-58) et qui s'est décidée grâce à l'axe 1-5 moscovite formé par Miloš Teodosić (10 pts à 4/7 et 9 pds en 20 min) et Kyle Hines (18 pts à 8/9 et 6 rbds en 25 min), jokers de luxe décisifs en sortie de banc. Les 16 premiers points en Euroleague de l'ancien NBAer Daequan Cook et la jolie adresse de Blake Ahearn (21 pts à 8/9 dont 4/4 à 3-pts) ont été insuffisants. Enfin, le Barça a mis fin à l'invincibilité du Fener au bout d'un match assez irrégulier mais solide. On y revient dans notre "match de la semaine".

 
  • Groupe B

Brose Baskets Bamberg 69 - 89 Real Madrid

Žalgiris Kaunas 73 - 71 EA7 Emporio Armani Milan

Anadolu Efes Istanbul 88 - 65 Strasbourg IG

Avec seulement 20 points dans la musette, Bamberg a réalisé l’exploit de la semaine face au Real ! Blague à part, les Allemands ont su faire preuve de caractère pour revenir dans le match à quatre minutes de la fin (69-72), après avoir connu jusqu’à 17 points de retard dans le troisième quart. Après cette remontée insensée, la frémissante Brose Arena fut vite ramenée à la raison par une fin de partie madrilène foudroyante (0-17), pour un score final légèrement trompeur. La triplette Sergio Rodriguez (19 pts à 7/10) - Rudy Fernandez (13 pts et 8 pds) - Nikola Mirotić (20 pts à 4/5 à 3-pts !) fut encore une fois impitoyable. Intraitable, l’Anadolu Efes l’a également été face à Strasbourg, au cours d’une victoire pleine et rassurante après deux défaites de rang pour le club turc. Résumé complet à retrouver par là. Enfin, le Žalgiris Kaunas a remporté l’une des quatre très courtes victoires de la journée face à Milan. Mais les Lituaniens se sont fait peur dans le sprint final, eux qui comptaient pourtant dix longueurs d’avance à deux minutes du buzzer. C’est Justin Dentmon (15 pts) qui a pu stopper à temps le hold-up italien.

Highlights: Zalgiris Kaunas-EA7 Emporio Armani... par Euroleague_Basketball 
  • Groupe C

Stelmet Zielona Góra 67 - 84 Unicaja Malaga

Olympiakós Le Pirée 72 - 54 Galatasaray Liv Hospital Istanbul

Montepaschi Sienne 71 - 62 FC Bayern Munich

Si la Montepaschi va mieux, plus rien ne va au Bayern. Emmenée par un Daniel Hackett - auteur de 15 points, 10 passes et 11 fautes provoquées pour 29 d’évaluation en 34 minutes - qui n'est pas loin d'être le meilleur joueur actuel en Europe, l’équipe italienne a infligé une troisième défaite d’affilée au club bavarois. Une baisse de régime qui coïncide avec celle de Malcolm Delaney (13 pts à 4/9 et 4 bps en 25 min), parti sur d’excellentes bases. De son côté, Vladimir Dragičević squatte lui aussi le haut du classement des meilleurs joueurs européens du moment. Mais cette fois-ci, ses efforts (13 pts à 6/9 et 6 rbds) n’ont pas pu offrir la victoire à Zielona Góra, battue en deuxième mi-temps par une équipe andalouse emmenée par Zoran Dragić et Nik Caner-Medley, qui ont compilé à eux deux 39 points et 49 d’évaluation. Enfin, l’Olympiakós de Bryant Dunston (18 pts à 9/12 et 5 rbds en  22 min) a poursuivi sa série de victoires, avec une septième facile face au Galatasaray. Malheureusement, ce match fut marqué par une vilaine échauffourée en fin de match.

Posté par Emile Vaizand

Photo : Daniel Hackett (photo : Mens Sana Basket)

02 décembre 2013 à 21:03
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.