ARCHIVES

ITW FLORENT TORTOSA : 'ALLER DE L'AVANT'

Posté par Rédaction

Arrivé à St-Vallier à l'été 2010, Florent Tortosa a véritablement passé un cap cette saison avec le club drômois. Avec 10.1 points et 2.7 rebonds de moyenne, l'Héraultais est l'une des révélations de l'année et s'est imposé à seulement 22 ans comme l'un des meilleurs Français de Pro B. Signataire d'une prolongation d'un an, nous nous sommes entretenus avec l'ailier du SVBD.

Tu as choisi de prolonger pour un avec St-Vallier. Pourquoi ?

Déjà, je pense que je pourrais avoir encore beaucoup plus de temps de jeu l'année prochaine. Ensuite, je fais vraiment confiance au coach. Ca va de l'avant : chaque année, j'essaye de passer un palier, de gagner des minutes et des responsabilités. Je pense que c'est la bonne voie, je n'aurais peut-être pas ça dans d'autres clubs.

Tu es arrivé la saison dernière au SVBD mais tu te révèles vraiment cette année.

L'an dernier, je découvrais la Pro B donc c'était un peu difficile. Cette année, j'ai une meilleure connaissance du championnat donc j'ai plus de confiance. J'essaye d'assumer plus de responsabilités et d'aller de l'avant.

Laurent Pluvy tient un grand rôle dans ta progression ?

Carrément. J'ai fait quand même pas mal de conneries sur le terrain et il continue tout de même à me faire confiance. Tous les coachs n'agiraient pas comme ça donc j'essaye d'en profiter.

Le week-end dernier, tu as fait un gros match contre Antibes. C'était ta meilleure performance en carrière ? Cela prouve que tu es de plus en plus en confiance ?

C'est ma meilleure éval' en carrière oui. Après, c'est que sur un match. À la mi-temps, je n'étais pas parti pour réaliser ça. Maintenant, c'est sûr que j'ai plus confiance et mes coéquipiers ont confiance en moi donc ça se ressent sur le terrain.

Collectivement, vous réalisez plutôt une bonne saison avec St-Vallier ?

On est très bien parti au début mais le début d'année 2012 a été beaucoup plus compliqué. On a subi beaucoup de défaites d'affilée, on n'a pas su relever la tête assez tôt. C'est un peu dommage, on devrait être plus haut au classement mais ça reste mieux que l'année dernière.

Vous croyez toujours aux playoffs ?

Bien sûr. Ce qui est embêtant, c'est que ça ne dépend pas que de nous. On joue les matchs pour les gagner et on y croit dur mais, si les équipes au-dessus continuent à gagner, ça va devenir compliqué.

Cette bonne saison est dû en partie aux excellentes performances de David Denave ?

C'est vrai que David il est un peu bon en ce moment. Il faut prendre exemple sur lui. Avoir un gars comme ça qui nous fait briller, c'est tant mieux. Maintenant, il peut aller en Pro A, il a le niveau pour ça.

Ce week-end, vous allez au Portel. Un match piège en perspective ?

Le Portel, c'est compliqué. Ils ont changé d'entraîneur il y a pas longtemps, là ils sont un peu dans le trou. Ils peuvent réagir à tout moment donc on les prend vraiment au sérieux. Il faut absolument gagner ce match pour rester dans la course aux playoffs. Il faut revenir avec une victoire.

Justement, quelles seront les clés du match pour revenir dans la Drôme avec deux points ?

C'est l'envie ! L'équipe qui aura le plus envie de gagner l'emportera, donc je crois que c'est le plus important.

Concernant ton parcours, tu es originaire de Montpellier. Le basket professionnel masculin a disparu de la ville il y a une dizaine d'années, c'est quelque chose qui t'a touché ?

Oui ! J'ai fait une année de minimes à Montpellier et j'allais voir les matchs pros. C'est vrai que ça m'a fait mal au cœur qu'ils disparaissent car j'aurais peut-être pu faire ma progression là-bas au lieu de m'exiler à Toulon. Mais bon, je ne regrette pas non plus, j'ai vu autre chose. C'est dommage qu'il n'y ait pas de basket implanté à Montpellier avec tous les sports qu'il y a que ce soit hand, foot ou rugby.

Tu as donc été formé ensuite au HTV, ça reste une expérience très positive pour toi ?

Carrément car déjà j'ai eu un coach au cadet qui m'a fait extrêmement confiance, Nicolas Perez. C'est lui qui m'a fait venir à Toulon, c'était mon coach de sélection. Au HTV, ça s'est super bien passé et j'ai pu progresser petit à petit.

Progresser jusqu'au point d'atteindre l'équipe de France U20 en 2009.

Voilà, mais je ne sais pas si je méritais bien d'y aller. J'ai eu la confiance du coach, j'étais content. C'était plus une surprise qu'autre chose mais tout ce qui est équipe de France, on prend.

Surtout qu'il y a un podium au bout.

Médaille d'argent oui. C'est parce qu'il y avait une grosse équipe : Antoine Diot, Kévin Séraphin, Thomas Heurtel, Edwin Jackson. C'est bien de jouer avec des joueurs de fort niveau comme ça. Cette médaille fait plaisir même si j'y ai peu participé. J'étais quand même dans l'effectif cela dit.

La situation actuelle du HTV, qu'est ce que ça t'inspire ?

C'est dommage qu'ils aient des problèmes comme ça, qu'on en parle beaucoup. Toutes ces défaites, c'est difficile et j'espère qu'ils trouveront une solution pour pouvoir s'engager en Pro B et essayer de remonter.

À terme, tu vises la Pro A ?

J'aimerais viser un peu plus haut mais, pour le moment, je vais déjà essayer de confirmer en Pro B avant de monter en Pro A un peu plus tard.

Pour finir, tu aurais un message pour les supporters de St-Vallier ?

Ils font partie des meilleurs supporters : toujours un petit mot, une petite attention, un petit effort. C'est le meilleur public que j'ai connu.

Photos : Thierry Degand (St-Vallier Basket Drôme) / Vincent Janiaud

13 avril 2012 à 09:45
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.