ARCHIVES

JAMELLE CORNLEY (EX BOURG) ACTUELLEMENT EMPRISONNÉ AUX PHILIPPINES

Réputé pour ses qualités humaines la saison dernière à Bourg, Jamelle Cornley se trouve actuellement au cœur d'un scandale aux Philippines.

L'ancien pigiste de Moses Sonko à la JL est accusé d'avoir frappé un policier mercredi matin.

Alors qu'il a fini une soirée arrosée avec trois femmes dans une chambre d'hôtel, Jamelle Cornley s'est rendu compte, après leurs départs, qu'elles lui avaient volées 1 400 dollars et quelques documents importants. Furieux, le natif de Colombus dans l'Ohio est allé se plaindre à la réception qui a aussitôt alerté la police. Arrivées rapidement sur les lieux, les forces de l'ordre ont dû composer avec un Cornley hors de lui. Refusant de se calmer, le joueur est accusé d'avoir frappé un policier qui serait actuellement hospitalisé.

Finalement maîtrisé par une dizaine d'officiers et jeté en prison, Jamelle Cornley va devoir faire face à quatre chefs d'accusation : violence sur forces de l'ordre, vandalisme, refus d'obtempérer et manque de respect envers les forces de l'ordre. Interviewé depuis sa cellule (!), le champion des Philippines 2012 s'est estimé innocent :

"J'étais là à demander de l'aide et les policiers ne prêtaient aucune attention à mon problème. Comment réagissez quand vous venez de vous faire voler 1 400 dollars et que personne ne vous écoute ? Vous vous énervez bien sûr. J'ai dit une dizaine de fois au  policier avec moi d'arrêter de me toucher mais il n'écoutait pas. Il essayait de m'attraper. Je l'ai poussé par terre mais il a réagi comme si je l'avais frappé. Je l'ai vu plusieurs fois lever la tête pour jeter un coup d’œil à ce qui se passait. Et quand ils l'ont emmené à l'hôpital, il a fait semblant d'être inconscient. Je suis surtout inquiet à propos de mon argent pour lequel j'ai travaillé extrêmement dur. Et ce qui m'embête, c'est comment l'annoncer à ma mère. Je suis la victime ici, je suis le seul à avoir perdu des biens. Pourquoi les policiers essayent t-ils de me faire tomber ?"

Alors que la direction de l'hôtel et le policier en question ont porté plainte contre lui, Jamelle Cornley devrait regagner son Ohio natal dès dimanche selon son avocat. Resté à Manille depuis le mois de juillet pour effectuer sa rééducation, le produit de Penn State avait été élu MVP du championnat l'été dernier et avait conduit le club de Rain or Shine à son premier titre national. S'il clame avoir été victime d'un piège, le joueur pourrait être exclu à vie du championnat philippin, a annoncé le président de la ligue, si les faits sont avérés. Une histoire d'amour qui se termine donc très mal entre Jamelle Cornley et les Philippines.

Posté par Gabriel Pantel-Jouve

28 mars 2013 à 20:20
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.