ARCHIVES

SERBIE : L'ÉTOILE ROUGE DE DEMARCUS NELSON REJOINT LE PARTIZAN EN FINALE

Joffrey Lauvergne et Léo Westermann attendaient leur prochain adversaire depuis jeudi - et leur qualification facile pour la finale du Championnat serbe - c'est finalement l'ennemi juré qui se dressera sur leur route.

On aura en effet droit à un énième derby entre le Partizan et l’Étoile Rouge pour la conquête du titre en KLS.

Au bout d'une belle décisive en demi-finales, les Rouge et Blanc du Crvena zvezda ont décroché dimanche soir leur sésame à domicile, dans une Hala Pionir comme toujours surchauffée. Après avoir remporté le match 1 (78-61) et perdu sur le fil le match 2 (73-71), l’Étoile Rouge s'est imposée 77-68 face au Mega Vizura (également basé à Belgrade). Une victoire dont le grand artisan n'est autre que l'ancien LNBer DeMarcus Nelson. L'ex-Choletais s'est en effet illustré en compilant 20 points (à 5/9 aux tirs et 8/9 aux lancers), 7 rebonds, 6 passes, 3 interceptions et 8 fautes provoquées pour 34 d'évaluation en 37 minutes !

Au-delà d'une ligne de stats flamboyante, c'est surtout lui qui, dans le dernier quart-temps, a donné l'impulsion nécessaire à l’Étoile Rouge pour se dépatouiller du Mega Vizura (qui menait 36-43 à mi-match). Ses cinq points de suite durant la 35e minute ont définitivement mis à l'abri l'éternel rival du Partizan (65-56). L'arrière américain avait auparavant amassé 16 points (à 5/12), 9 passes et 10 fautes provoquées pour 23 d'éval en 34 minutes lors du premier match. Puis 14 points (à 5/13), 3 passes et 6 fautes provoquées pour 11 d'éval en 36 minutes lors du deuxième.

Il fallait bien ça pour contrer le club où évolue l'intérieur serbe Goran Ćakić, aperçu succinctement du côté de Nancy en fin de saison 2003-04, et surtout le géant Boban Marjanović (2m22, 24 ans). Impressionnant en saison régulière avec une pointe à 49 d'éval, le pivot serbe a tout de même moyenné sur la série 16,7 points (à 69%), 10 rebonds et 3 contres pour 26,7 d'éval en 29 minutes.

Deuxième de la saison régulière (11v/3d, à une victoire du Partizan), l’Étoile Rouge affrontera de nouveau son ennemi en finale d'une compétition cette année. Pour une belle. Le premier club nommé avait remporté en février la Radivoj Korac Cup, la coupe de Serbie, en battant le Partizan sur le score de 78-69. Ce dernier, bien guidé par Léo Westermann, avait pris sa revanche fin avril pour empocher la Ligue Adriatique (71-63). Cette finale de Championnat se jouera en revanche en trois manches gagnantes avec l'avantage du terrain pour le Partizan (premier match ce mercredi). L'enjeu est simple pour l’Étoile Rouge : mettre fin à la longue invincibilité du Partizan, qui règne sur le championnat local (Serbie-et-Monténégro puis Serbie seule) depuis 2001-02. Les coéquipiers de DeMarcus Nelson auront l'occasion d'offrir au club son premier titre depuis 1998 et sa revanche sur l'an dernier. Une finale qui s'annonce indécise et bouillante !

Posté par Emile Vaizand

04 juin 2013 à 07:35
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching