ARCHIVES

TRENTON MEACHAM : "J'ÉTAIS HEUREUX D'ÊTRE CELUI QUI DEVAIT METTRE LES LANCERS-FRANCS"

La JSF Nanterre a encore fait vibrer ses supporteurs à l'occasion de la septième journée d'Euroleague.

Sur son parquet de la Halle Carpentier, elle s'est imposée dans un match à l'étouffée face au Partizan Belgrade (62-61) qui l'avait pourtant fessée du côté du Pionir (73-43). Et dans ce match au scénario à suspense, c'est Trenton Meacham (28 ans, 1,90m) qui a joué les héros. Mais le meneur de la JSF a tenu à souligner l'effort collectif de son équipe, jeudi soir.

"C'est une victoire d'équipe. Défensivement, on a fait du super boulot et on a su se mettre au niveau d'intensité d'un tel match. Le Partizan Belgrade est une belle équipe et, ce soir (jeudi), on peut vraiment être fiers de nous. Après notre déroute du match aller, on se devait de montrer un autre visage et on est entrés sur le terrain avec la volonté d'être plus durs. À Belgrade, ils nous avaient vraiment dominés dans ce registre, ils jouaient avec beaucoup plus d'énergie que nous. Ce soir (hier), on savait à quoi s'attendre et on a répondu à leur intensité."

Lorsque Meacham est envoyé sur la ligne des lancers francs à six secondes de la fin du match et -1 (60-61) au tableau d'affichage, c'est toute la Halle Carpentier qui retient son souffle. Et pour cause : le meneur nanterrien présente un très moyen 8/17 (47%) dans l'exercice en championnat et n'a pas, jusqu'alors, tiré un seul lancer franc de la saison en Euroleague. Mais le champion de France 2013 n'était, lui, pas inquiet au moment de se présenter sur la ligne de réparation.

"Je n'ai pas douté. J'étais même heureux d'être le joueur qui allait devoir réussir ces deux lancers francs. C'est pour vivre ce genre de moments que je travaille, que je m'entraîne. Et le fait de rentrer ces lancers devant le kop des supporteurs du Partizan, ça fait forcément du bien (sourire). Ce soir, nos fans ont été supers. De nombreux fans du Partizan (environ 600, NDLR) avaient aussi fait le déplacement donc il y avait une belle ambiance."

Après cette victoire de prestige, le Top 16 se rapproche peu à peu (la JSF est quatrième de son groupe avec un bilan de trois victoires et quatre défaites). Tout Nanterre y pense forcément mais Meacham reste prudent.

"Le Top 16, c'est notre objectif. Ce soir (jeudi), c'est donc une victoire très importante dans cette optique-là mais nous n'y sommes pas encore. Avec un peu de chance, on gagnera un de nos trois derniers matchs pour s'assurer la qualification. On jouera donc ces matchs avec le plein de confiance mais toujours avec notre statut d'outsider. Personne ne nous attendait à ce niveau et, désormais, on va jouer plus libéré."

Posté par Xavier Collin

29 novembre 2013 à 08:20
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ADMIN BEBASKET
Admin Bebasket
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching