COUPE DE FRANCE

BOULAZAC ET STRASBOURG PRENNENT RENDEZ-VOUS EN FINALE

Crédit photo : Bellenger IS FFBB

Boulazac BD - Strasbourg IG, ce sera l'affiche inédite de la finale de la 41e édition de la Coupe de France masculine de basket. Le match se déroulera le samedi 21 avril à Paris.

Le premier Top 8 de l'histoire de la Coupe de France a rendu son verdict ! Au terme d'une deuxième journée qui a plus attiré les foules que la première au sein de l'Arena Loire de Trélazé, Boulazac et Strasbourg ont composté leur billet pour la finale.

Sanchez et Oniangué tractent le BBD vers Bercy

Après le joli cadeau effectué par l'A.S. Monaco en quart de finale, le BBD n'a pas laissé passer sa chance d'embellir sa saison (79-66), jusque-là bien triste. Longtemps malmenés par Levallois (38-48, 24e minute), les Périgoudins ont fait la différence en onze minutes, infligeant un incroyable 32-5 (70-53, 35e minute) à des Metropolitans bien trop prévisibles en l'absence de Louis Campbell et Klemen Prepelic.

Si le sniper Karvel Anderson, auteur de 23 points à 7/14, a fait parler la poudre, l'étincelle est venue du duo Jérome Sanchez - Giovan Oniangue. Tout juste papa, l'ancien ailier de la JL Bourg était au four et au moulin (9 points à 2/3, 6 rebonds, 2 passes décisives et 2 interceptions), une activité qui se retranscrit par un avantage de 21 points pour le BBD lors de ses 19 minutes passées sur le parquet, tandis que le natif de Brazzaville a profité de l'air angevin pour se refaire une santé. Très décevant en championnat (3,2 points à 25%), il a fait le plus grand mal à son club formateur (13 points à 4/8 et 5 rebonds en 21 minutes) après avoir déjà brillé contre les jeunes monégasques samedi (25 points à 10/15).

Alors que Boulazac serait passé à la trappe dès les 1/16e de finale à Poitiers sans une incroyable série de Karvel Anderson, le club de la Dordogne aura finalement l'occasion de décrocher le premier trophée professionnel de son histoire. Mais la tâche ne sera pas aisée puisque l'ogre strasbourgeois se dressera sur la route du promu périgourdin.

Strasbourg, trois ans après ?

Déjà couronnée en 2015, la SIG disputera la quatrième finale de Coupe de France de son histoire après 1994 et 1999. Les Alsaciens ont dépossédé le tenant du titre, Nanterre 92, de son bien (79-71) au terme d'une rencontre qui a une nouvelle fois mis en valeur l'impressionnant collectif de Vincent Collet, dont se détachent certes quelques individualités comme Zack Wright (18 points à 6/7, 3 rebonds et 2 passes décisives en 23 minutes) ou Louis Labeyrie (18 points à 7/9 et 7 rebonds en 32 minutes).

Si l'on espère que les efforts fournis à Trélazé ne se feront pas trop ressentir mercredi à Athènes en Champions League, ce week-end est une belle réussite pour la SIG qui a choisi de jouer toutes les compétitions à fond. Le 21 avril prochain, Strasbourg partira logiquement favori face à Boulazac. Mais tout en sachant très bien que la rencontre ne sera pas gagnée d'avance, le douloureux souvenir du match aller perdu 102-109 au Palio étant là pour le rappeler...


Une nouvelle finale pour Vincent Collet et Strasbourg !
(photo : Hervé Bellenger / IS / FFBB)

25 mars 2018 à 19:21
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
17 novembre - 00h15
NBA Extra
17 novembre - 01h00
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 01h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
17 novembre - 09h15
Philadelphia 76ers
Utah Jazz
17 novembre - 11h00
Boston Celtics
Toronto Raptors
Coaching