COUPE DE FRANCE

LA JDA DIJON S'EST DÉTACHÉE CONTRE LA SIG STRASBOURG

Crédit photo : FOXAEP

Après une semaine mouvementée - qui a vu la JL Bourg officialiser la venue de son coach Laurent Legname à la fin de la saison, et après une défaite sur le fil à Orléans - la JDA qui s'est reprise devant Strasbourg en huitième de Coupe de France, accélérant au troisième quart temps d'une rencontre pourtant mal embarquée (83-63).

Vingt minutes, c'est le temps que Dijon a mis pour entrer véritablement dans sa rencontre. Avant cela, s’appuyant d’abord sur son axe 1-5 avec Brandon Jefferson (11 points à 3/9 au final) - Yannis Morin (11 points et 7 rebonds) performants en première période, les hommes de Lassi Tuovi prenaient en effet un meilleur départ que leurs homologues dijonnais. Jean-Baptiste Maille (9 points, 6 rebonds et 5 passes) était aussi bien au rendez-vous face à la paire arrière bourguignonne. Lisant parfaitement le jeu des locaux, la SIG était logiquement devant à la pause (34-36, 20e).

Gerald Robinson, Monsieur +

Dans un match haché, marqué par la rudesse des contacts et la maladresse des deux côtés surtout en première période, un homme est parvenu à tirer son épingle du jeu sans rien forcer. Pas impressionné par les événements, Gerald Robinson (15 points, 2 passes et 3 interceptions) a enquillé des paniers de haut niveau dans le troisième quart au meilleur des moments, permettant à Dijon de faire un premier break (54-44, 27e). Strasbourg ne trouvait alors plus aucune solution devant la défense adverse qui était clairement montée en régime. À l'image de DeAndre Lansdowne (4 points à 1/10 pour -2 d'éval), les shoots ouverts des strasbourgeois ne sont presque jamais tombés dedans ce samedi soir (6/24 à 3-points au final).

Guère meilleurs, les locaux trouvaient tout de même des solutions pour creuser l'écart (73-54, 36e), devant une équipe de Strasbourg qui tirait la langue, disputant là sa troisième rencontre depuis... mardi.

Véritable moteur des locaux, Jacques Alingue (10 points, 5 rebonds et 4 passes) était partout, et finissait le boulot devant une SIG qui finissait par baisser pavillon, bien diminuée (seulement sept joueurs professionnels) il faut le dire sans Jaromir Bohacik et Ike Udanoh.

Sans briller, la JDA s'imposait (83-63) face à une valeureuse équipe strasbourgeoise qui a fait le métier en première période, avant de s'écrouler. A suivre la revanche au Rhénus entre les deux équipes dès samedi prochain pour le compte de la... Jeep ÉLITE.

Cliquez-ici pour accéder aux statistiques de la rencontre

par @
20 mars 2021 à 22:26
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
VICTORIEN RENIER
Victorien Renier
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.