COUPE DE FRANCE

LASSI TUOVI (STRASBOURG) : "DIJON, C'EST UNE MACHINE"

Crédit photo : Sébastien Grasset

L'entraîneur de la SIG Strasbourg Lassi Tuovi est revenue sur la défaite de son équipe à Dijon.

Réduite à sept joueurs professionels, la SIG Strasbourg, qui jouait son troisième match en cinq jours samedi soir, a craqué samedi soir en quart de finale de la Coupe de France à Dijon pour s'incliner 83 à 63. L'entraîneur Lassi Tuovi est revenu sur cette défaite* :

"Avant tout je tiens à féliciter Dijon pour leur qualification pour le Final 4 de cette Coupe de France. Je pense que tout le monde l’a vu, ils l’ont mérité. La manière dont ils ont joué et surtout en deuxième mi-temps, était impressionnante. Ils ont montré une nouvelle fois qu’ils étaient une des meilleures équipes et une des favorites pour le championnat.

Comme pour Bonzie à Athènes qui n’était pas à 100%, l’histoire s’est répétée ce (samedi) soir avec deux autres joueurs (Udanoh et Bohacik). Nous avons un gros matches mardi donc nous ne pouvons pas prendre de risques. Malheureusement Ike et Jaromir n’ont pas pu jouer aujourd’hui mais j’espère les avoir mardi.

A la mi-temps nous avons 12 passes pour 9 pertes de balles. Si tu as peur de jouer contre Dijon, tu ne peux pas jouer. Il faut être prêt à se faire des passes et si tu perds la balle, 9 en l’occurrence, c’est beaucoup mais on a essayé. En deuxième mi-temps, 13 pertes de balles mais seulement 3 passes…ça veut tout dire ! Notre énergie et notre confiance collectif ont chuté, mais ça montre aussi à quel point ils ont su détruire notre jeu. Ils ont fait un très bon boulot et maintenant c’est à nous d’analyser cette défaite pour en tirer les leçons. Je suis impatient d’analyser ce match pour leur proposer une réponse samedi prochain lors de leur venue en Jeep ELITE. Ils avaient également des blessés. Donc, l’impact des absents n’est pas aussi important. Mais la manière dont ils ont joué : c’est une machine ! Même quand nous étions bons, je n’ai jamais vu chez eux de la frustration ou de la panique. Ils ont su appuyer sur les pédales pour continuer à avancer."

*propos retranscris sur sigstrasbourg.fr

21 mars 2021 à 08:02
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.