COUPE DU MONDE 2019

L'ÉTERNELLE ESPAGNE SURVOLE LA FINALE ET REMPORTE LA COUPE DU MONDE 2019 !

Marc Gasol Espagne Coupe du Monde 2019 FIBA 1
Crédit photo : FIBA

Comme en 2006, l'Espagne a remporté la Coupe du Monde 2019. En finale, l'équipe de Sergio Scariolo a déroulé son basket contre l'Argentine, l'emportant de 20 points (95-75).

L'Espagne a survolé la finale de la Coupe du Monde 2019 contre l'Argentine, remportant le match 95 à 75 et son deuxième titre mondial après celui de 2006 à Saitama au Japon. Passée à deux doigts de l'élimination en demi-finale contre l'Australie (deux prolongations suite à un lancer-franc raté par Patty Mills à 4,7 secondes de la fin), la sélection de Sergio Scariolo a cette fois dominé son sujet de A à Z.

Les Espagnols devant du début à la fin

Encore une fois portée par le MVP de la compétition Ricky Rubio (20 points à 7/11 aux tirs, 7 passes décisives et 6 balles perdues pour 19 d'évaluation en 23 minutes) et le légendaire Marc Gasol (14 points à 2/9 aux tirs, 7 rebonds et 7 passes décisives pour 22 d'évaluation en 25 minutes), l'Espagne n'a jamais tremblé même quand l'Argentine a repris espoir en ayant eu un tir pour revenir à -9 à 5 minutes de la fin (78-66). Luis Scola, si impactant jusque-là et notamment contre la France en demi-finale, a manqué cette tentative à 3-points comme il a manqué son match (8 points à 1/10 et 6/6 aux lancers francs et 8 rebonds en 34 minutes) face à une défense qui ne lui a rien laissé.

Les Espagnols ont pris le meilleur départ (14 à 2) et bien réagi quand l'Argentine est entrée dans son match (14-12). Après un quart-temps, ils menaient ainsi de 9 points (23-14) puis de 12 à la pause (43-31). Dominateurs à l'intérieur (44 points dans la raquette), au rebond (47 prises à 27) et maîtres dans l'art de provoquer des fautes (27/33 aux lancers-francs), ils ont compté plus de 20 points d'avance dès la 25e minute. La défense très intense et agressive des Argentins (27 points sur balles perdues) leur a permis de revenir à -12 mais Sergio Llull (15 points à 6/13 en 23 minutes) et Rudy Fernandez (11 points à 4/10, 10 rebonds et 3 passes décisives en 29 minutes) ont toujours répondu, quand ce n'était pas les frères Hernangomez (11 points chacun).

Une année 2019 exceptionnelle pour le basket espagnol

L'Espagne, que l'on disait vieillissante et sur le déclin avant la compétition, a donc encore remporté l'or. Une première depuis l'Euro 2015 chez les hommes. Du titre de champion du Monde 2006, il ne restait pourtant que Marc Gasol et Rudy Fernandez. Finalement, le renouvellement espagnol n'est pas si mauvais, sachant qu'aux Jeux olympiques de 2020 Pau Gasol, Sergio Rodriguez ou encore Alex Abrines pourraient faire leur retour dans le groupe.

L'année 2019 restera historique pour le basket espagnol qui a remporté l'EuroBasket féminin en juillet ainsi que deux titres de champion d'Europe, en U16 masculins et féminins. Une année également exceptionnelle pour Marc Gasol qui devient le deuxième joueur de l'histoire à être sacré champion NBA (avec Toronto) puis du Monde après l'Américain Lamar Odom en 2010.

Consultez les statistiques de la rencontre en cliquant-ici

15 septembre 2019 à 16:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.