COUPE DU MONDE 2019

LE JOURNAL DE BORD DE YOHAN ROSSO À LA COUPE DU MONDE MASCULINE 2019 : "QUEL PIED D'ARBITRER UN SERBIE - ITALIE !"

Yohan Rosso Coupe du Monde 2019
Crédit photo : FIBA

Après avoir arbitré trois rencontres en trois jours, l'arbitre français Yohan Rosso fait le point sur sa Coupe du Monde 2019. 

Tout au long de la Coupe du Monde masculine (du 31 août au 15 septembre), l'unique arbitre français présent sur le tournoi, Yohan Rosso, tiendra régulièrement un journal de bord sur BeBasket. L'occasion de suivre de nouveau un officiel (après Thomas Bissuel à l'EuroBasket féminin 2019) en immersion au cœur d'une compétition de haut-niveau.

"Le premier tour se termine. J'ai eu la possibilité d'arbitrer trois matchs sur trois journées. Certains d'entre nous ont été stand-by une journée sur trois. L'arbitre stand-by est assis à la table de marque, se tient prêt en cas d'éventuelle blessure d'un des officiels, il aide à l'utilisation de l'arbitrage vidéo et certains ont la gentillesse de confirmer la justesse de certaines décisions.

Les deux premières rencontres ont opposé les Philippines à l'Italie et la Serbie. Dans ces oppositions, les Philippines se sont inclinés avec beaucoup d'écart. Ce type de match est piège pour les arbitres. Il ne faut surtout pas perdre sa concentration et continuer de travailler sur les placements déplacements afin de juger du mieux possible les actions les unes après les autres. Il faut faire abstraction du score et analyser possession par possession.

Le dernier match a été un match de très haut niveau. Il a opposé la Serbie à l'Italie. Il y avait de nombreux joueurs référencés sur le terrain dans chaque équipe, le niveau de jeu était très élevé, quel pied d'arbitrer un match comme ça ! C'est beaucoup de pression et de concentration pendant le match car cela va vite, il y a beaucoup de choses qui se passent en même temps. La vigilance doit être maximale tout en gardant son calme afin de juger avec sérénité. Ce fut un honneur et un réel plaisir d'arbitrer un match de ce standing. C'est exactement ce genre d'expérience que je souhaitais vivre en venant à cette coupe du monde. C'est un des meilleurs matchs que j'ai arbitré... cela m'a rappelé l'EuroBasket 2017, le niveau de jeu se rapprochait des demi-finales que j'avais arbitré.

Aujourd'hui (ce jeudi) c'est repos, avant d'attaquer la deuxième phase. Certains arbitres ont du faire leur valise pour changer de ville. Pour ma part, je reste dans la ville de Foshan où nous accueillons 4 nouvelles équipes : la Russie, l'Argentine, le Venezuela et la Pologne (le groupe I, ndlr). Ces équipes ont fini aux deux premières places de leur groupe et cela promet de belles confrontations.

Vivement la suite de la compétition !" 

Le précédent journal de bord de Yohan Rosso à la Coupe du Monde (du 31 août au 15 septembre) :  
05 septembre 2019 à 18:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.