COUPE DU MONDE 2019

LE JOURNAL DE BORD DE YOHAN ROSSO À LA COUPE DU MONDE MASCULINE 2019 : "UN PLAISIR D'ARBITRER CE MATCH HISTORIQUE"

Yohan Rosso Coupe du Monde 2019 DR 1
Crédit photo : FIBA

Tout au long de la Coupe du Monde 2019, l'arbitre français Yohan Rosso a tenu un journal de bord pour nous parler de sa compétition.

Tout au long de la Coupe du Monde masculine (du 31 août au 15 septembre), l'unique arbitre français présent sur le tournoi, Yohan Rosso, tiendra régulièrement un journal de bord sur BeBasket. L'occasion de suivre de nouveau un officiel (après Thomas Bissuel à l'EuroBasket féminin 2019) en immersion au cœur d'une compétition de haut-niveau.  

Il n'y avait qu'un arbitre français à la Coupe du Monde 2019 mais celui-ci a été sélectionné en finale pour officier sur la rencontre entre l'Espagne et l'Argentine. Yohan Rosso revient sur sa fin de compétition et notamment cette rencontre de prestige.

Voilà, la coupe du monde touche à sa fin et ce fut une expérience magnifique avec une fin en apothéose pour moi. Après avoir arbitré un quart de finale entre l'Espagne et la Pologne, j'étais bloqué par la qualification de la France en demi-finale. Je ne pouvais pas arbitrer l'autre demi-finale car cela impliquait le futur adversaire des Bleus.

J'étais bien sûr partagé entre un désir personnel de pouvoir faire un match de prestige et la réussite de cette belle équipe de France.

Le destin a choisi, l'équipe de France a remporté la médaille de bronze et j'ai eu l'honneur d'arbitrer la finale. Ce fut un plaisir de représenter mon club du Perreux-sur-Marne, le comité du 94, la ligue d'Île-de-France et la France sur cette finale.

Il y a un peu d'excitation avant le début de la rencontre mais pas de stress négatif. L'enchaînement des rencontres pendant le tournoi fait qu'on prend le rythme et qu'on engendre de la confiance donc j'étais confiant à l'approche de cette rencontre. Ayant déjà arbitré les deux équipes, je savais à quoi m'attendre comme style de jeu. De plus, j'étais avec deux arbitres expérimentés qui ont déjà arbitré des Jeux olympiques (JO). Il a fallu être concentré pour faire la meilleure performance possible et permettre aux joueurs de seulement penser à jouer. Ce fut un plaisir d'arbitrer ce match historique avec de tels joueurs et de m'inscrire dans la lignée de grands noms de l'arbitrage français dont notamment Yvan Mainini, Eddie Viator ou Chantal Julien. Cela restera un souvenir extraordinaire et un fait marquant de ma carrière. Je ne réalise pas vraiment que j'ai arbitré deux finales de coupe du monde d'affilée (une féminine l'année passée et une masculine dimanche). J'ai déjà en tête toutes les étapes et la préparation qui mènera au prochain objectif international : les JO de 2020. Place maintenant à la Jeep ÉLITE, la Basketball Champions League (BCL) et surtout la reprise du travail (professeur des écoles).

Merci à toutes les personnes qui m'ont accompagné à distance tout au long de cette compétition, et tout ceux qui ont pris le temps de me féliciter pour cette finale. Merci à la fédération française de basketball pour le travail fait pour accompagner les arbitres dans leur développement.

Bonne saison à tous.

 

Les billets de Yohan Rosso à la Coupe du Monde (du 31 août au 15 septembre) :  
16 septembre 2019 à 14:51
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.