COUPE DU MONDE 2019

LES FRANÇAIS ÉCHOUENT D'UN RIEN CONTRE L'AUSTRALIE

Evan Fournier
Crédit photo : Sébastien Meunier

Au terme d'un match fabuleux, l'équipe de France masculine s'est inclinée 100 à 98 contre l'Australie. Les Bleus sont condamnés à l'exploit en quart de finale contre Team USA.

C'est une défaite crève-coeur pour l'équipe de France. Un succès contre l'Australie ce lundi dans le dernier match du deuxième tour donnait accès à une partie du tableau nettement plus favorable. Mais les Bleus ont échoué d'un rien, s'inclinant 100 à 98. La frustration de ne pas avoir réussi à prendre le dernier tir (remise en jeu ratée à 4,4 secondes de la fin) devra être vite avalée puisqu'un quart de finale exceptionnel (contre Team USA) attend la troupe de Vincent Collet à de Dongguan mercredi.

Baynes ne rate rien

Si le match ne s'est joué qu'à une possession, on peut regretter le style de jeu de la rencontre. Bien que spectaculaire, ce match a avant tout été un "match d'attaque" par définition plus favorable aux Boomers (58% de réussite aux tirs). Mais les Français, si propres (57% de réussite aux tirs, aucune balle perdu avant la fin du troisième quart-temps !), ont tout de même réussi à voler des ballons aux Australiens, marquant 26 points suite aux balles perdues de leurs adversaires. Ils n'ont en revanche pas réussi à trouver la clé face à l'adresse extérieure (21 points à 5/6 à 3-points, 5 rebonds et 2 passes décisives) d'Aron Baynes & co (13/27 derrière l'arc pour l'ensemble de l'équipe). Si Patty Mills a longtemps tenu son équipe (30 points à 10/18 en 33 minutes) en compagnie de Joe Ingles (23 points à 8/15 en 34 minutes), Baynes a bien été le joueur clé d'Andrej Lemanis. Ses trois passages en force provoqués en fin de rencontre (pour deux paniers français annulés) auront fait la différence.

Fournier et De Colo grandioses

La cinquième faute de Rudy Gobert en début de "money-time" aura également fait mal aux Bleus. Si précieux au milieu de la raquette, le pivot a sauté sur une feinte de Matthew Dellavedova qui a redonné 2 points d'avance aux siens sur la ligne des lancers francs. Evan Fournier (31 points - record en Bleu - à 11/23, 6 rebonds, 4 passes décisives et 1 balle pedue pour 28 d'évaluation en 32 minutes) et Nando De Colo (26 points à 11/16, 1 rebond et 2 passes décisives pour 25 d'évaluation en 27 minutes) ont beau avoir réussi à répondre, ils n'en ont pas eu l'occasion de le faire une dernière sur la dernière possession après la balle perdue par Andrew Albicy (par ailleurs encore très précieux pour contenir Mills).

Les Français doivent vite se remettre la tête à l'endroit, récupérer (pas facile après une site courte défaite), s'envoler pour Dongguan (situé à plus de 1 300 km) ce mardi et se préparer à créer l'exploit ce mercredi. Un exploit à la hauteur de celui qu'ils ont réalisé en 2014 au même stade contre la grande équipe d'Espagne qui jouait à domicile.

Consultez les statistiques en cliquant-ici

09 septembre 2019 à 15:57
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.