ÉQUIPE DE FRANCE

« L’OPPORTUNITÉ D’UNE VIE », RUDY GOBERT IMPATIENT DE RETROUVER TEAM USA EN FINALE OLYMPIQUE

Rudy Gobert
Crédit photo : FIBA

Face à la Slovénie, Rudy Gobert s'est montré très précieux en défense pour permettre à la France de rallier la finale olympique. Un rêve d'enfant qu'il est sur le point d'accomplir en défiant Team USA samedi en finale des JO.

Bien sûr on retiendra le contre sensationnel et décisif de Nicolas Batum, envoyant l'Équipe de France en finale des Jeux Olympiques, au détriment de la Slovénie. Mais si elle est parvenue à se hisser à ce stade la compétition, c'est aussi grâce à Rudy Gobert qui a sorti son meilleur match du tournoi avec ses 9 points, 16 rebonds (dont 6 offensifs), 3 passes décisives et 4 contres pour 24 d'évaluation en 30 minutes. Certains comme Edo Murić ou Vlakto Cancar ont même osé lui dunker dessus, comme s'il ne connaissait pas bien le Français. Le triple défenseur de l'année en NBA (2018, 2019, 2021) a alors rejeté leurs tentatives avec férocité et propreté.

« Les miens étaient biens, mais ceux de Nico n’étaient pas mal non plus. Surtout le dernier, souriait le pivot de 2,15 m au micro de RMC. Il nous sauve à la fin, c’est à l’image de notre groupe. On savait que ça allait être un effort collectif. C’est une équipe incroyable. Ils n’avaient pas perdu depuis que Luka (Doncic) les a rejoints. Ils n’ont rien lâché jusqu’à la dernière seconde. Mais on a eu une mentalité de guerriers jusqu’au bout. »

« Quand j'ai commencé le basket, mon rêve c'était de battre les États-Unis en finale olympique » 

Un mental qui a permis aux Bleus d’accéder à la finale des JO pour la troisième fois de leur histoire (1948, 2000). A chaque fois, l'adversaire était les États-Unis. Et à chaque fois, les Américains ont raflé la médaille d'or. Mais aujourd'hui, la donne a changé et Team USA n'est plus invincible, à l'image des deux derniers affrontements entre les deux nations dont la dernière en ouverture de ces Jeux (victoire 83-76).

« Rien n’est impossible dans la vie, lance le Picard. Quand j’ai commencé le basket, mon rêve c’était de battre les États-Unis en finale olympique. On l’a fait il y a deux ans au Mondial. Mais là, ce n’est pas pareil. C’est vraiment l’opportunité d’une vie ! Il faut apprécier ces moments, c’est pour ça qu’on joue au basket. »

06 aout 2021 à 08:55
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.