ÉQUIPE DE FRANCE

[VIDÉO] A L'AUBE DE SON PREMIER EURO, OÙ EN EST VICTOR WEMBANYAMA ?

Victor Wembanyama France U16 Bellegarde 2019 GPJ 2
Crédit photo : GPJ

Victor Wembanyama (2,18 m, 15 ans) est suivi depuis son plus jeune âge. Il va désormais être visible aux yeux de tous.

Vendredi, la liste des douze joueurs français sélectionnés pour l'EuroBasket U16 masculin 2019 est tombée. Parmi eux, deux U15. Le meneur de l'ASVEL Kymamy Houinsou, considéré comme le successeur de Théo Maledon dans le club, et Victor Wembanyama, l'un des plus gros prospects de l'histoire du basketball français. Rien que ça !

Car Victor Wembanyama, bien que né en 2004, n'est pas un inconnu. Son profil saute aux yeux de tout spectateur, avertis ou non, assistant à l'un de ses matchs depuis le plus jeune âge. Plus grand que tout le monde (2,18 m sur la dernière mesure officielle) mais en aucun cas pataud ou incapable de produire les mêmes efforts que ses coéquipiers de taille plus modestes, au contraire de la plupart des grands gabarits en catégories jeunes, il a quitté l'Entente Le Chesnay-Versailles (78) pour rejoindre Nanterre à 10 ans afin de poursuivre son développement.

Un parcours très observé

Très vite, ses performances ont fait le buzz hors des frontières de l'Île-de-France, une région où les prospects sont rapidement repérés sur les parquets. En avril 2015, les U11 de Nanterre participent au célèbre "Mondial minibasket de Bourbourg". Victor mesure 1,91 m et dunke sur les paniers U11 (2,60 m) sans difficulté. Des actions relayées partout en France. Bien sûr, son équipe remporte le tournoi.

La suite est logique : surclassement, sélection départemantale (champion de France avec les Hauts-de-Seine en 2017) puis régionale. La saison 2017/18 est exceptionnelle pour le jeune Victor qui vit un exercice U14 parfait : le titre de champion de France U15 ELITE en club avec Nanterre et le titre de champion de France U15 des ligues (Tournoi Inter Ligue) avec l'Île-de-France. Pour couronner le tout, il est sélectionné en équipe de France U15 avec un an d'avance afin de participer au Trophée du Futur, remporté à Troyes par les Bleuets.

Toujours à Nanterre la saison prochaine

Très courtisé, et notamment par le FC Barcelone qui l'a invité à participer à la MiniCopa del Rey (compétition U14) 2018 - ses actions de l'époque sont à retrouver ici -, Victor Wembanyama a surtout la chance d'être bien entouré. Sa famille vient du milieu du basket et sa soeur, Eve (championne d'Europe U16 en 2017), évolue dans le centre de formation du Lyon ASVEL Féminin. Afin de rester scolarisé au sein d'un établissement mieux réputé, il a fait le choix de ne pas rejoindre le Pôle de la Ligue Île-de-France. Dans la lignée, il n'évoluera pas au Centre Fédéral à la rentrée mais toujours dans son club de Nanterre. L'entraîneur Pascal Donnadieu a indiqué vouloir l'intégrer petit à petit aux entraînements de l'équipe professionnelle dès la saison 2019/20, alors qu'il ne sera que U16 et encore loin d'être prêt. Par ailleurs, il pourra évoluer en U18 mais aussi en Espoirs, sous les ordres de Michael Bur, qu'il a côtoyé comme coach en U15 puis U18. Il était en effet surclassé dans cette catégorie en 2018/19 et a atteint la finale nationale, perdue contre la JL Bourg, début mai, avant de remporter le TIL U15 avec l'Île-de-France à nouveau.

Encore un peu de patience...

Qu'on ne s'y trompe pas : si les performances de Victor Wembayama au championnat d'Europe U16 seront scrutées, il n'est pas censé être un joueur majeur de l'effectif français. Il a un an de moins que le reste des joueurs et, comme tout grand gabarit en pleine évolution, est encore loin d'être opérationnel. S'il se démarque par son rapport longueur / mobilité / capacités techniques, il est en difficulté dès lors qu'il est touché. Une vraie difficulté dans un sport de contact qui sera corrigée avec le temps, normalement. Très léger à l'heure actuelle, il manque de puissance. Il doit également encore progresser dans la coordination et la vitesse de pied. Mais son potentiel est bien réel. Il représente le basketball moderne : très fort au rebond, il peut vite faire face au panier et relancer le jeu via une passe ou directement par le dribble. Par ailleurs, il peut vite traverser le terrain. Son tir extérieur, déjà intéressant, et son aspiration pour les rebonds offensifs le rendent déjà polyvalent. A terme, l'espoir est de lui permettre de "changer" sur tous les écrans, pour être capable de tenir n'importe qui en défense. Il est espéré comme un Giannis Antetokounmpo en plus grand (une dernière mesure officielle à 2,18 m, après mise en ligne de la vidéo ci-dessous) et meilleur shooteur, rien que ça. D'où son surnom de "French Freak" dans le milieu, en référence au "Greek Freak".

De telles attentes sont sûrement lourdes à gérer pour un si jeune homme. Le club de Nanterre est très protecteur à son sujet, même s'il n'hésite pas à faire écho de ses actions d'éclat sur les réseaux sociaux, alimantant ainsi le buzz. Le média américain ESPN a déjà largement écrit à son sujet, envoyant notamment le célèbre Mike Schmitz le scouter lors d'un match U18 à Nanterre. Outre sa famille, le jeune joueur est très courtisé. L'agence Comsport - comme d'autres - lui fait notamment les yeux doux en espérant l'accompagner en NBA, à partir de 2023. Mais le chemin est encore long pour y parvenir et cet EuroBasket U16 masculin est une première étape internationale officielle intéressante.

En vidéo ci-dessous, vous découvrirez ce prospect de premier plan que vous pourrez voir en match officiel sur la chaîne YouTube de la FIBA à partir de vendredi : 

05 aout 2019 à 08:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.