ÉQUIPE DE FRANCE

AVANT LE GRAND RENDEZ-VOUS DE MARDI, RÉPÉTITION GÉNÉRALE RÉUSSIE CONTRE L'IRAN POUR LES BLEUS

Crédit photo : FIBA

Pour son dernier match de poule, l'équipe de France a vaincu l'Iran (79-62). Un succès anecdotique, puisque les Bleus avaient déjà verrouillé la première place de leur groupe. Les protégés de Vincent Collet ont maintenant trois jours pour préparer leur quart de finale. Ils connaîtront leur adversaire dimanche après-midi à l'issue du tirage au sort.

Tous les esprits sont déjà tournés vers mardi, mais avant de se plonger dans un quart de finale vertigineux, l'équipe de France devait en passer par un dernier match de poule sans enjeu. Assurés de terminer à la première place de leur groupe, les Bleus ont fait le travail contre l'Iran, s'imposant 79-62 au prix notamment d'un excellent second quart-temps (24-10).

Des minutes pour tout le monde

À 72 heures d'une rencontre qui décidera du destin de ses ouailles, Vincent Collet pourra se satisfaire de deux choses : l'absence de blessures et le retour de Frank Ntilikina, aperçu pendant 19 minutes sur le parquet de la Saitama Super Arena (pour 3 points, 2 rebonds et 4 passes décisives). D'ailleurs, si ce n'est pour Petr Cornelie (12 minutes) et Timothé Luwawu-Cabarrot (25 minutes), le sélectionneur a parfaitement équilibré les temps de jeu, les répartissant tous entre 14 et 19 minutes.

avant-le-grand-rendez-vous-de-mardi--repetition-generale-reussie-contre-l-iran-pour-les-bleus1627701384.jpeg
Les supporters du Real Madrid peuvent se frotter le main : l'axe Heurtel - Poirier a encore séduit
(photo : FIBA)

Grâce à un excellent passage de Thomas Heurtel en première mi-temps, aussi bien épaulé par le duo Luwawu-Cabarrot - Poirier, l'équipe de France a eu le mérite d'éviter de se faire peur. Meilleur marqueur tricolore avec ses 16 points à 7/9, le meneur néo-madrilène a largement contribué à faire gonfler l'écart (42-21, 16e minute), avant que les Bleus ne sombrent progressivement dans un faux rythme après la pause (62-49, 31e minute), endormis par le confort de leur avance et parfois dépassés par le talent de l'éternel Hamed Haddadi (18 points à 5/14, 12 rebonds, 5 passes décisives et 3 contres). Une seconde période de bien moindre qualité, jouée en dilettante par certains, mais toutefois pas de quoi remettre en cause leur troisième succès.

Espagne, Slovénie, Italie, Allemagne, Argentine ?

Place maintenant à la récupération et à l'attente de l'affiche en quarts de finale. Le tirage au sort sera effectué dimanche, à l'issue du match Espagne - Slovénie. Le perdant de cette somptueuse opposition sera un adversaire potentiel pour les Bleus, de même que l'Italie, l'Allemagne ou même le vainqueur d'Argentine - Japon. Autant d'adversaires qui, pour la plupart, ont brisé divers rêves de l'équipe de France ces dernières années. Preuve qu'il convient de rester extrêmement prudent malgré les promesses de la semaine. Ce premier tour fut une réussite absolue mais tout se jouera désormais mardi : les choses sérieuses vont pouvoir commencer. 

Cliquez ici pour les statistiques de la rencontre.

avant-le-grand-rendez-vous-de-mardi--repetition-generale-reussie-contre-l-iran-pour-les-bleus1627701400.jpeg
Assez peu mis à contribution, comme tous les cadres, Rudy Gobert avait de quoi sourire sur le banc
(photo : FIBA) 

31 juillet 2021 à 05:19
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.