ÉQUIPE DE FRANCE

BELLEGARDE : LES U16 FRANÇAIS BUTTENT SUR LA DÉFENSE ESPAGNOLE

Ruben Dominguez Espagne U16 Bellegarde 2019 GPJ
Crédit photo : GPJ

La sélection U16 espagnole a livré un énorme match pour l'emporter 75-63 contre l'équipe de France dans le choc du 33e tournoi de Bellegarde.

A l'image d'un banc et d'un staff toujours très vocal, prêt à sauter de joie à n'importe quelle occasion, l'équipe nationale U16 espagnole a affiché une énorme énergie pour venir à bout de l'équipe de France U16 masculine dans la "finale" du tournoi de Bellegarde. Leur incroyable intensité défensive (18 interceptions !) leur a permis de tirer 25 fois de plus que les Bleuets (72 tentatives de tirs à 47).

S'ils ont d'abord souffert face à l'impact physique des Bleuets (5-14 après 6 minutes), leur défense très active a provoqué beaucoup de pertes de balles (26 au final !) de la part des joueurs de Bernard Faure. Les Espagnols ont pris les devants juste en fin de deuxième quart-temps (32-31) grâce au très élégant meneur Christian Hernandez (15 points à 7/15 aux tirs, 5 rebonds, 2 passes décisives et 4 interceptions pour 15 d'évaluation en 31 minutes). Ils ont accentué leur avance dans le troisième quart-temps avec leur excellent capitaine Ruben Dominguez, MVP de la rencontre (24 points à 10/18 et 3 passes décisives pour 22 d'évaluation en 27 minutes). Puis ils ont mis le coup de grâce dans le dernier quart-temps, sans leurs deux stars pendant de longues minutes. Le petit et très audacieux Iker Montero s'est régalé et a trouvé par deux fois le prospect Michael Caicedo (15 points à 6/10, 4 rebonds et 4 interceptions pour 13 d'évaluation en 21 minutes) dans le corner (65-53 à la 34e), à la plus grande joie d'un banc debout à la moindre occasion. Pas assez agressifs ni rigoureux, les Français ne sont pas parvenus à servir leurs intérieurs (5 tirs en 26 minutes pour Naoll Balfourier). Et quand ceux-ci ont pu être trouvés, les trappes espagnoles très agressives les ont empêché de scorer. Naoll Balfourier n'a ainsi pu prendre que 5 tirs en 26 minutes et Hugo Meniandi 2 en 14 minutes, alors que Kenny Kasiama (-2 d'évaluation en 17 minutes) et Maxime Raynaud (6 balles perdues) ont été en grande difficulté sur le poste 4.

En toute logique, l'équipe espagnole s'est donc imposée 75 à 63. La domination française en début de match et particulièrement au rebond (+12 à la pause, +10 au final) explique une évaluation collective similaire (73 à 71 pour les Français). En gagnant contre la Croatie ce dimanche (ce qui devrait être une formalité), les joueurs de Daniel Miret remporteront le 33e tournoi international de Bellegarde. Les Français tenteront eux de rester deuxièmes en concluant leur week-end par un succès face à la faible Italie (qui a perdu 81-54 contre l'Espagne puis 70-64 après prolongation contre la Croatie). Une belle manière de tester leurs capacités de réaction dans l'optique de préparer l'EuroBasket U16 et d'y retrouver des Espagnols très impressionnants.

A Bellegarde,

Cliquez-ici pour consulter les statistiques de la rencontre

20 avril 2019 à 22:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.