ÉQUIPE DE FRANCE

BORIS DIAW : "REBONDIR, COMME L'ANNÉE DERNIÈRE"

Boris Diaw : Rebondir, comme l'année dernière
Crédit photo : Sébastien Grasset

« On a pas su enfoncer le clou et, du coup, ils sont revenus au score.

Les lancers-francs ? On en rate sept, on perd de cinq, le calcul est vite fait. Ca peut-être le facteur X d’un match et ça l’a été ce soir (hier). »

Le constat, signé, Mickaël Gelabale (10 points à 4/7 aux tirs en 17 minutes) est amer. Les fameux lancers-francs, pierres dans un jardin français qui n’en manque pas, sont à nouveau à l’ordre du jour. On pensait avoir vaincu le signe indien l’été dernier en Espagne lors du match pour la troisième place, mais non : sept ratés, dont six dans la prolongation (trois pour Batum, deux pour Parker, un pour Diaw).

Reste que, si les Bleus ont un peu craqué sur la ligne, ils auraient pu (et dû) tuer le match plus tôt. Notamment à 61-52 et sept minutes à jouer, où Nando de Colo (14 points à 6/12 aux tirs, 4 rebonds, 3 passes décisives en 37 minutes) et ses coéquipiers restent capo pendant 4’30.

« Contre l’Espagne, il faut jouer quarante minutes et on a connu des trous. »

Des passages à vide fatals pour le capitaine, Boris Diaw (5 points en 39 minutes).

« Je suis fier de mon équipe. Notre plan était parfait pendant trente-sept minutes mais un match de basket dure quarante minutes. Dans ces trois minutes-là, on ne fait pas les stops qu’on doit faire et la balle ne bouge plus comme elle bougeait avant. Bref, je suis forcément déçu. Il va falloir rebondir, comme on a su le faire l’année dernière. »

Une médaille qu’il faudra aller chercher dimanche, à 14 heures. Face à la Lituanie ou la Serbie. 

 

Propos recueillis par Xavier Collin, à Lille

18 septembre 2015 à 11:12
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
XAVIER COLLIN
Un mélange de Dee Spencer et de Flo Piétrus. NB : d’un dauphin, t’en fais pas un requin.
Xavier Collin
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.