ÉQUIPE DE FRANCE

DES CONTACTS ET UN VRAI INTÉRÊT DE LA FFBB À L'ÉGARD DE JOEL EMBIID !

Crédit photo : NBA

Après la sortie médiatique de l'excellent intérieur de Philadelphie, le manager général de la FFBB, Patrick Beesley, a confirmé l'existence de liens entre la fédération et le joueur d'origine camerounaise. Une rencontre entre les deux parties devrait être organisée en février.

"On ne sait jamais", répondait Joel Embiid avec un grand sourire jeudi soir à Londres après la défaite des Sixers contre Boston. Interrogé sur la possibilité de défendre un jour les couleurs de l'équipe de France, "The Process" n'avait pas fermé la porte. "

"Je ne viens pas de France mais je crois que c'est une bonne opportunité. Si jamais je joue un jour au niveau international, il y a aussi le Cameroun. Je ne sais pas... Je n'ai pas encore eu d'autres offres. On ne sait jamais mais j'ai beaucoup de famille en France."

On aurait pu penser à un coup médiatique, à une énième plaisanterie du facétieux Camerounais ou à un élan de politesse. Mais il n'en est rien. Il s'avère qu'il y a une vraie histoire derrière cette réponse. Après avoir manqué Serge Ibaka qui a joué trois mois en France avec les cadets de Prissé-Mâcon en 2006, la FFBB a noué des contacts très tôt avec Joel Embiid, bien que celui-ci n'ait jamais vécu dans l'Hexagone. Interrogé sur BFM TV ce samedi matin, Patrick Beesley a confirmé l'intérêt de la fédération pour la star de Philadelphie (23,5 points à 49%, 10,8 rebonds et 3,4 passes décisives cette saison), tout en indiquant que de nouvelles démarches, notamment une rencontre directe, vont être entreprises suite à l'appel de Londres.

"Si c'est possible de voir Joel Embiid en équipe de France ? J'aurais tendance à dire : why not ? C'est possible s'il le souhaite et si des démarches sont entreprises. Vu le potentiel et la force de ce joueur, ce serait difficile de dire non de notre côté. Il ne faut pas se réveiller aujourd'hui (il rit). Nous avons été en contact il y a deux - trois ans. Il y a eu des approches qui ont été faites, chacun de son côté. On a tâté un petit peu le terrain mais ce n'est pas allé plus loin. Aujourd'hui, il répond à une question, il dit "pourquoi pas". Donc on en est au même stade qu'il y a trois ans : pourquoi pas ? Donc on reprendra contact pour savoir s'il y a matière à aller plus loin. [...] Les deux parties n'étaient pas allés plus loin à l'époque. Il avait dit qu'il pouvait être intéressé, nous on avait pris quelques renseignements et dit pourquoi pas. Le sujet était un petit peu tombé à l'eau avec ses deux saisons blanches. Je dois aller aux États-Unis en février, et notamment à Philadelphie pour rencontrer Timothé Luwawu-Cabarrot. Je profiterai de l'occasion pour le rencontrer directement."

Jamais aperçu sous les couleurs du Cameroun, son pays natal, Joel Embiid est donc actuellement sans nationalité sportive. Mais il pourrait tout aussi bien être tenté par la perspective de rejoindre Team USA, lui qui vit aux États-Unis depuis ses seize ans.

"Embiid a un lien avec la France"

Mais si la lointaine perspective de voir Joel Embiid rejoindre  la raquette des Bleus se concrétisait réellement un jour, quid de l'éthique sportive ? Après Anthony Randolph le Slovène, A.J. Slaughter le Polonais, Michael Dixon le Géorgien ou encore Bo McCalebb le Macédonien, Joel Embiid le Français ? C'est différent répond la FFBB...

"Cela n'a rien à voir", déclare Patrick Beesley dans L'Équipe du jour. "Le problème, ce sont les naturalisations sans lien, quand les joueurs prennent un passeport en quarante-huit heures dans un pays où ils n'ont jamais mis les pieds. Embiid a un lien avec la France."

Et si Nicolas Batum ou Boris Diaw auraient déjà fait du lobbying pour convaincre l'ancien Jayhawk de Kansas de renforcer les Bleus selon L'Équipe, les obstacles seraient encore vraiment nombreux, dans l'hypothèse où Joel Embiid décidait de ne pas faire le choix du cœur en tournant le dos au Cameroun. Il paraît encore bien improbable d'imaginer un joueur, qui n'a joué que 61 matchs sur 285 possibles depuis sa draft en 2014, qui est encore interdit de prendre part au back-to-back, disputer des compétitions internationales l'été entre ses saisons NBA aux Sixers, surtout vu l'immense contrat dont il dispose (148 millions de dollars sur cinq ans). Mais la perspective d'une raquette Joel Embiid - Rudy Gobert devrait suffir à convaincre la FFBB de tenter le coup.


Deux internationaux français sur cette image ?

 
13 janvier 2018 à 12:10
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
18 novembre - 11h00
Euro Féminin Qualificatifs : Roumanie / France
18 novembre - 18h25
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 13h00
Limoges
Nanterre
19 novembre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
19 novembre - 23h30
Lyon-Villeurbanne
Le Mans
Coaching