ÉQUIPE DE FRANCE

EN DIFFICULTÉ, L'ÉQUIPE DE FRANCE FINIT PAR S'EN SORTIR POUR BATTRE LE MONTÉNÉGRO

Nicolas Batum équipe de France 2019 Guillaume Poumarede
Crédit photo : Guillaume Poumarede

L'équipe de France masculine a pris le dessus sur le Monténégro dans le dernier quart-temps à Villeurbanne pour l'emporter 80 à 72.

Longtemps dominée par le Monténégro, l'équipe de France masculine A est parvenue à prendre le dessus dans le dernier quart-temps pour l'emporter 80 à 72.

Les Français ont eu du mal à contenir le Monténégro qui pourtant ne jouait là que son premier vrai match de préparation. Très adroite à 3-points (6/9 à la mi-temps) et dominante à l'intérieur avec le duo Bojan Dubljevic - Nikola Vucevic, l'équipe de Zvezdan Mitrovic a fait l'écart (29-41) dans le deuxième quart-temps avec en plus l'audace de l'ancien Monégasque Derek Needham (11 points à 5/8). Heureusement, Nicolas Batum (18 points à 7/9 aux tirs dont 4/4 à 3-points en moins de 22 minutes) a ramené les Bleus à -7 juste avant la mi-temps avec deux paniers à 3-points consécutifs (36-43). Mais l'abus de tirs extérieurs (11 tentatives à 3-points sur 29 tirs), le manque de patience en attaque et l'irrégularité défensive était inquiétante.

Batum et Fournier, en leaders

Et si les Français ont recollé à 1 point rapidement après la pause, le Monténégro a continué à montrer sa qualité pour reprendre 8 points d'avance (51-59) et gagner la troisième période. L'équipe de Vincent Collet n'avait pas encore gagné de quart-temps. Sauf que le 29-13 dans les 10 dernières minutes a fait la différence.

Avec un quatuor Ntilikina - Fournier - Toupane - Batum complété par Vincent Poirier puis Rudy Gobert (en délicatesse offensivement), la dynamique s'est vite inversée. Les Français ont réalisé quelques stops, couru pour prendre les devants sur un panier avec la faute de Ntilikina. Toupane, actif en défense et opportuniste en attaque, a saisi sa chance (8 points à 3/4 aux tirs en 13 minutes, +17 pour les Bleus pendant son temps de jeu). Mais c'est surtout un énergique et très agressif Evan Fournier qui a mené la horde (17 points à 7/14 aux tirs, 5 passes décisives et 4 interceptions en 31 minutes).

Les Bleus ont donc inversé la dynamique pour finir la rencontre. Mais ils auront certainement compris qu'il leur reste du travail avant de devenir l'équipe dominante espérée. Prochaine mission : s'adapter au jeu tout feu tout flamme brésilien ce vendredi à partir de 20h30 pour signer une troisième victoire en préparation et continuer d'avancer dans le bon sens.

Les statistiques de la rencontre : cliquez-ici

15 aout 2019 à 22:31
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.