ÉQUIPE DE FRANCE


ENCORE EN RODAGE, LES BLEUES PORTÉES PAR LEURS JEUNES FACE À LA LETTONIE

Crédit photo : BellengerISFFBBFIBA

L'équipe de France a battu la Lettonie 74 à 64 en ouverture du tournoi de Paris, à Coubertin, avant-dernière étape avant de s'envoler pour le mondial espagnol fin septembre. Johannès (16 points) et Chartereau (18) ont brillé.

À seulement 23 ans, Marine Johannès fait-elle déjà partie des taulières de l'équipe de France féminine ? À quelques jours du début de la Coupe du monde à Tenerife (22-30 septembre), l'arrière de Bourges a de nouveau porté les Bleues et s'affirme comme l'arme offensive numéro un de la troupe de Valérie Garnier. Face à la Lettonie, qu'elles avaient battue il y a une semaine à Valence et qui s'apprête à disputer son premier mondial, les Tricolores se sont imposées sans trembler mais sans complètement convaincre, 74-64 à Coubertin (Paris). Un succès dans lequel Johannès, mais aussi sa coéquipière berruyère Alexia Chartereau, ont joué un rôle primordial. 

Johannès prend feu avant la pause

On peut mesurer l’importance de la première aux murmures qui parcourent Coubertin à chaque fois qu’elle part en dribble ou prend un tir. Habitué à ses actions de classe, le public guette le spectacle et il est souvent servi. Ce soir, le show Johannès a surtout eu lieu juste avant la mi-temps. Alors que la France est menée 37-35, la Normande enchaîne 7 points en 1’15 (auxquels il faut ajouter un lancer de Ciak) dont un shoot qui fait mouche au buzzer, et les Bleues virent en tête (43-37). Elle s’est aussi signalée par un drive de funambule conclu de manière acrobatique dans le troisième quart. Chacun de ses 16 points est venu à un moment où la France en avait besoin, chahuté par une Lettonie accrocheuse.

“On a eu quelques problèmes de communication en défense, notamment sur les annonces, pointait Johannès, lucide. Mais c'est vrai que je suis de plus en plus à l'aise avec l’équipe de France, j'essaie d'être agressive et d'avoir confiance en moi.”

Une confiance qui contamine Alexia Chartereau, auteure de son record de points en sélection (18). Joueuse la plus efficace (5/7 aux tirs dont 2/3 de loin), son entrée a permis aux Bleues de faire un premier écart en fin de premier quart, puis de reprendre le large en fin de rencontre. Alors qu'elle a fêté ses 20 ans avant-hier, l'intérieure prouve qu'elle peut déjà jouer un rôle important dans cette équipe où Sandrine Gruda (10 points, 9 rebonds) et Olivia Epoupa restent de solides leaders.

Record pour Chartereau

L'apport du duo Johannès-Chartereau ferait presque oublier les réglages défensifs pas toujours au point, comme sur les pick'n roll dans l'axe où les Lettones ont souvent insisté, où sur les nombreux retards dans les rotations défensives. Mais les Bleues sont toujours en phase de rodage avant la Coupe du monde, et elles auront l'occasion de s'ajuster encore un peu plus demain face à l'Australie (20h30) avant d'aller à Antibes la semaine prochaine pour y affronter Canada, Sénégal et États-Unis.

Cliquez ici pour les statistiques du match. 

à Coubertin,

07 septembre 2018 à 19:46
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching