ÉQUIPE DE FRANCE

FRANCE - CANADA : LA VICTOIRE POUR ÉVITER TEAM USA ET L'ESPAGNE AVANT UNE POTENTIELLE FINALE

Crédit photo : FIBA

Ce mardi soir, la France affronte le Canada pour finir en tête de la poule A. Avec une victoire ce mardi soir, les Bleues pourraient éviter l'Espagne et les Etats-Unis jusqu'à la finale. 

Après l'apéritif coréen et l'entrée grecque, place au plat de résistance de ce premier tour : le Canada. Et pour avoir le droit de croquer à pleine dent dans un quart de finale aux allures de dessert, les Bleues ont obligation de terminer leur assiette. Après le match contre la Grèce, Valérie Garnier a insisté sur la nécessité de réaliser quatre quart-temps complets pour venir à bout de Canadiennes qui visent également la tête de la poule. La première place du groupe A est essentielle car elle permet d'éviter les premiers du groupe C (Espagne) et D (Etats-Unis) jusqu'à une éventuelle finale.

Elles ont remporté les deux premiers matches avec beaucoup de facilité : +31 contre la Grèce, +19 contre la Corée du Sud. Mais est-ce une bonne chose ? Les Tricolores ont déjà eu un match difficile contre la Grèce, et elles ont prouvé qu'elles avaient la recette pour s'en sortir malgré tout.

« C'est bien de vivre une telle situation, et finir par gagner. On a pu voir qu'en restant ensemble dans la difficulté et concentrées sur l'énergie à apporter sur le terrain, on arrive à faire de belles choses », a déclaré Endy Miyem après le deuxième match.

Valérie Garnier a également apprécié l'énergie de ses joueuses même si elle a mis le doigt sur la nécessité de se ressaisir.

« On peut apprendre beaucoup de choses dans la difficulté. Des remises en questions sont aussi nécessaires. Comment on peut aussi bien commencer et se déliter. Contre le Canada, il faudra faire quatre quart-temps, ne pas rater le début, bien terminer. On doit avoir de la constance sur 40 minutes. »

Une équipe canadienne made in France

Il faut donc prendre le meilleur des deux premiers matches et progresser sur les aspects moins bons. Comme dans chaque compétition internationale, il faudra continuer la montée en puissance. Et cela sera nécessaire. Après Evanthia Maltsi, c'est Kia Nurse et ses 20,5 points de moyenne dans ce Mondial qui vont donner du fil à retordre à la défense française. Et comme dans un match à élimination directe, c'est bien en limitant le scoring adverse que l'on s'ouvre les portes de la victoire.

« Pour être à la hauteur, il faudra élever notre niveau de jeu dans l'intensité défensive, relever le défi physique et contrôler le rebond. On va devoir rééditer la performance du Tournoi d'Antibes », analyse Valérie Garnier.

Car la dernière confrontation entre ces deux équipes remontent à dix jours. Sur la Côte d'Azur, la France avait gagné au bout du suspense et au caractère (72-68). Mais la jeune sélection canadienne veut grandir. Et pour cela, à défaut de manger de la soupe, elle aura besoin d'une victoire contre les coéquipières d'Olivia Epoupa. Elles sont six à disputer un premier rendez-vous mondial, et elles risquent d'avoir faim. Aucune d'entre elles ne s'est encore réellement révélée, laissant les rebonds à l'expérimentée Nayo Raincock-Ekunkwe (7,5 par match) et les passes décisives à Miah-Marie Langlois (4,5 par match). Il faudra donc se méfier d'une éventuelle surprise de la cheffe Lisa Thomaidis. La coach canadienne peut compter sur des jeunes espoirs issue de la NCAA mais également sur quatre joueuses de LFB. Kim Gaucher, Michelle Plouffe, Miranda Ayim et Nayo Raincock-Ekunkwe vont jouer contre le pays qui les accueille pendant la saison. Un derby francophone autant dans la langue que dans la culture donc. Et surtout deux équipes qui se ressemblent selon Valérie Garnier :

« Le Canada nous ressemble, c'est une équipe formatée comme nous avec une grosse intensité défensive et de la présence au rebond. »

C'est donc l'équipe qui aura le plus faim qui s'imposera. Sortez vos couverts, le service est prévu à 21h30.

À Tenerife,

25 septembre 2018 à 10:11
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
14 décembre - 01h15
NBA Extra
14 décembre - 02h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 11h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 12h45
NBA Extra
14 décembre - 13h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
Coaching