ÉQUIPE DE FRANCE

GARE AU PIÈGE !

France
Crédit photo : FIBA

Moins de 48h après sa victoire face à la Russie, l'Equipe de France affronte la Belgique à Nancy (15h) dans le cadre de la quatrième journée des qualifications à la Coupe du Monde 2019.

Pas le temps de souffler pour les Bleus ! Moins de 48h après avoir arraché la victoire contre la Russie en prolongation (75-74) avec un Boris Diaw décisif (23 points, 7 rebonds, 7 passes !), l'Equipe de France défie cet après-midi la Belgique. Une nation au pied du mur, qui joue sa dernière chance pour espérer se qualifier au deuxième tour de cette série de qualification. 

Si le plus dur semble être passé pour l'Equipe de France vendredi soir, et compte tenu du bilan opposé des deux équipes dans ces éliminatoires - trois victoires en trois rencontres pour la France, aucune victoire en trois matchs pour la Belgique - ce match ne va pas être si simple que ça. 

Car il est peut-être là, le plus gros danger, "de sous estimer cette équipe, on l'a vu en novembre là-bas, c'est une équipe difficile à jouer, on a frôlé la défaite et elle s'est renforcée avec des joueurs de gros calibres." se remémore Boris Diaw en conférence de presse après le match contre la Russie vendredi soir. A l'aller, les joueurs de Vincent Collet avaient souffert toute la première mi-temps en retournant au vestiaire avec un débours de 13 points (38-25) avant de régler la mire et de défendre très fort en seconde mi-temps pour finalement s'imposer (59-70). 

Les "Lions' ont enregistré le retour du gravelinois Quentin Serron qui a terminé meilleur marqueur (19 points) vendredi soir dans la défaite in-extremis de son équipe face à la Bosnie (72-70). Jonathan Tabu (13 points il y a deux jours) fait également lui son retour. Méfiance donc pour Vincent Collet : "Sur le papier, ils ne sont pas moins forts que nous. Donc il faudra faire un gros match. Il faudra qu'on se batte encore et surtout pas se dire qu'on a gagné de 11 points chez eux. Tant que (Retin) Obasohan était frais, ils nous dominaient. C'est quand on a réussi à le mettre en prison qu'on a réussi à faire la différence. Là, il aura des relais. Je crois que ça va être difficile. Il faut qu'on continue dans le même état d'esprit." a-t-il commenté en conférence de presse, vendredi

Si les Bleus sont presque assurés de voir le prochain tour éliminatoire, aucun match n'est à négliger. "On connaît la structure de cette qualification, il faut se qualifier pour la deuxième phase avec les plus de victoires possibles. Si on arrive avec quatre succès au deuxième tour, on sera quasiment quasiment qualifiés ensuite pour la Coupe du Monde." a souligné le capitaine, Diaw, qui va fêter sa 244e sélection dans une heure. 

L'Equipe de France va devoir montrer autant d'abnégation que face à la Russie, tout en rectifiant le tir. Bloqué à l'intérieur, elle avait trouvé des solutions pour contourner la défense russe. Certaines belles séquences offensives n'avaient pas terminé dans le cercle. La France terminait la rencontre avec 41,3% de réussite aux tirs mais aussi à 65% aux lancers-francs. Avec les absences de Louis Labeyrie et d'Edwin Jackson, meilleurs marqueurs de la France lors de la première fenêtre internationale, les Bleus manquent de leaders offensifs. Aux jeunes joueurs de prendre leur responsabilité, à l'image d'Hugo Invernizzi (8 points en 16 minutes), qui a rentré des tirs importants en début de seconde mi-temps vendredi soir.

Pour rester invaincu du groupe, Vincent Collet a fait le choix de ne pas retenir William Howard et de prendre Jonathan Rousselle, qui pourrait honorer sa première sélection s'il entre en jeu. William Howard sera en civil au côté de son coéquipier du CSP Limoges, Axel Bouteille. 

Entre deux, à 15h, au Palais des sports de Gentilly.  

 

 

25 février 2018 à 14:00
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
18 décembre - 02h00
Oklahoma City Thunder
Chicago Bulls
18 décembre - 02h00
Houston Rockets
Utah Jazz
18 décembre - 09h15
Oklahoma City Thunder
Chicago Bulls
18 décembre - 10h45
Strasbourg
Chalon-sur-Saône
18 décembre - 11h00
Houston Rockets
Utah Jazz
Coaching