ÉQUIPE DE FRANCE

HÉROÏQUE CONTRE L'AUSTRALIE, L'ÉQUIPE DE FRANCE U17F SE QUALIFIE POUR LA FINALE DU MONDIAL

EdF U17 F
Crédit photo : FIBA

Au terme d'une recontre dantesque face à la nation championne du monde U17 en titre l'Australie, l'équipe de France U17 féminine vient de décrocher sa place en finale grâce à une deuxième mi-temps quasi-parfaite aux antipodes de la première (68-58).

Après les garçons au début du mois de juillet, ce sont leurs homologues féminines qui viennent de se qualifier pour la finale du Mondial U17 en Biélorussie. À l'issue d'un scénario digne des plus grands films hollywoodiens, l'équipe de France est parvenue à dominer l'Australie 68-58.

Tout avait pourtant très mal commencé pour les Françaises. Les tirs longue distance d'Isabel Palmer tombent de partout (3/4 en début de match) et les Bleues ne parviennent pas à contenir les arrières australiennes qui ne cessent de déborder la défense tricolore au plus grand désarroi d'Arnaud Guppillotte.

Grâce à un passage en défense de zone 2-3 au début du deuxième quart-temps, les Françaises réussissent à réduire l'écart au tableau d'affichage (27-17) mais à l'image de leur manque d'agressivité aux rebonds (34-17 en faveur de l’Australie à la pause), les Bleues sont loin du compte. Elles rentrent au vestiaire avec un déficit de 15 longueurs (21-36) sans véritablement donner l’impression de pouvoir lutter avec cette enthousiasmante équipe australienne.

Une deuxième mi-temps héroïque : 47-22 pour la France !

Le staff tricolore décide d’augmenter la pression défensive en début de seconde mi-temps avec une zone-press très haute, menée par les bras interminables de Kendra Chery. Les Bleuettes sont complétement transfigurées : elles se battent sur tous les ballons face à des Australiennes bousculées (elles n’inscrivent leur premier panier qu’après huit minutes). Iliana Rupert (20 points, 14 rebonds, 4 interceptions et 6 contres pour 28 d'évaluation) donne le tempo offensivement à ses coéquipières et protège la raquette permettant à ses partenaires de se livrer sur les lignes extérieures.

Sous la houlette de Zoé Wadoux (16 points, 2 rebonds, 3 passes décisives pour 17 d'évaluation) et Kendra Chery (11 points, 6 rebonds, 3 passes décisives pour 19 d'évaluation), la France parvient parfaitement à alterner le jeu intérieur et extérieur. Déboussolée tant en attaque qu'en défense, l'Australie menée par Isabel Palmer (17 points à 6/5 aux tirs, 2 rebonds et 2 passes décisives) perd son basket dans ce troisième quart-temps à sens unique remporté 22 à 5 par la France.

Pour une finale de rêve contre Team USA ?

Les joueuses de Shannon Seebohm tentent de faire face lors des dix dernières minutes de jeu mais ne parviendront jamais à reprendre l’ascendant. Les Bleues ont retrouvé toute leur puissance physique et impriment désormais le rythme d’un match qu’elles tiennent par le bon bout. La vista de Marine Fauthoux (11 points et 4 passes décisives) fait la différence dans les derniers instants sécurisant la victoire d’une équipe survoltée.

Ce dimanche soir, les championnes d’Europe U16 rencontreront en finale le vainqueur de la confrontation entre les États-Unis et la Hongrie (match à 19h30) pour tenter d’entrer dans l’histoire et faire mieux que la génération 1993 (Christelle Diallo, Margaux Galliou-Loko avec Olivia Epoupa entre autres), médaillée d’argent au Mondial U17 en 2010 à Toulouse.

Cliquez-ici pour consulter les statistiques de cette demi-finale.

28 juillet 2018 à 19:24
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
22 octobre - 16h45
Lyon-Villeurbanne
Limoges
22 octobre - 23h30
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching