ÉQUIPE DE FRANCE

HUGO BESSON : "CE SERAIT UN ABOUTISSEMENT DANS UNE CARRIÈRE D'ÊTRE EN ÉQUIPE DE FRANCE"

Dans un entretien avec First Team, Hugo Besson s'exprime sur son parcours et le début de son aventure dans le championnat australien. Il évoque aussi l'équipe de France masculine.

En pleine saison de National Basketball League, Hugo Besson (1,95 m, 20 ans) découvre un nouveau monde. Si les New Zealand Breakers sont pour le moment dernier avec 6 défaites en 6 matches, que leur dernier match contre Brisbane (le 29) a été reporté du fait de la COVID-19, le jeune arrière varois a été largement responsabilisé. De quoi s'attirer les lumières médiatiques lorsqu'il a signé quelques séquences offensives de feu, même à des milliers de kilomètres de la France. En fin d'année 2021, c'est First Team qui l'a interrogé sur son aventure australienne et son parcours. Sans langue de bois, il se montre enjoué par ce qui lui arrive, estimant qu'il ne s'y attendait pas. Pour lui, tout n'est question que de plaisir :

"Je prends vraiment le basket comme un jeu, je m'éclate au basket. Si je jouais en N3 (Nationale 3), je serais exactement le même gars. Je ne me prends pas la tête, je ne stresse pas un match, je doute jamais parce que cela ne reste que du basket. Je ne mets pas de pression, si ça ne marche eh bien tanpis, je ne vais pas être dégouté. Si ça marche tant mieux mais je ne vais pas me prendre pour je ne sais pas qui."

S'il n'a jamais joué en équipe de France jeunes, la faute dans un premier temps à la forte concurrence sur les lignes arrières sur la génération 2001, puis à une blessure à la cheville à l'été 2019, Hugo Besson pourrait pourquoi pas un jour évoluer en équipe de France A. Les Jeux olympiques de Paris en 2024 représentent un bel horizon.

"J'y pense un peu, en plus mon père (Jean-Paul Besson) est l'assistant de Vincent Collet (aux Metropolitans 92), donc c'est marrant. Je me dis que ce serait vraiment un truc de ouf de faire les JO à Paris. Après je n'ai jamais fait les équipes de France jeunes, ce serait une première pour moi, je ne suis pas du tout habitué à ça... Mais oui, ce serait une fierté d'être en équipe de France. C'est pareil (en référence au fait d'aller en NBA), c'est quand même un aboutissement dans une carrière. [...] Je ne dirai pas non."

Pour voir l'intégralité de l'entretien, c'est ci-dessous :

02 janvier 2022 à 19:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.