ÉQUIPE DE FRANCE

JOËL AYAYI ET LES U18 AFFRONTENT LE MONTÉNÉGRO EN QUART DE L'EURO À 13H

Joël Ayayi France U18 2018 FIBA 1
Crédit photo : FIBA

Le poste 1 tricolore s'éclate en Bleus alors qu'il a été contraint l'an dernier de regarder les matchs de ses coéquipers chez lui.

1992, 2000, 2006 et 2016. Depuis la création de la compétition en 1964, la France a remporté le championnat d'Europe U18 masculin à quatre reprises quand les féminines elles, n'en n'ont glané que deux (en 2012 et 2016).  Ni l'Espagne, ni la Serbie, ni la Turquie et n'importe quelle autre nation européenne peut se vanter d'un tel bilan chez les garçons - à l'exception de l'Union soviétique. Après un huitième de finale rassurant, la génération 2000 jouera en début d'après-midi (à 13h, heure française) une rencontre face au Monténégro tant pour se qualifier en demi-finale qu'aux championnats du Monde U19 de l'an prochain. Et Joël Ayayi "on fire" contre la Grèce pourrait bien être le joueur qui fait pencher la balance.

Un statut de "redshirt" à Gonzaga en 2017/18

L'été dernier, le petite frère de Valériane Ayayi prend une décision importante dans sa jeune carrière : celle de quitter le confort du Centre Fédéral pour s'envoler à Gonzaga - programme finaliste de la March Madness 2017 -, lui qui a par ailleurs un an d'avance scolairement et déjà le bac en poche. Le coéquipier de Killian Tillie, âgé de seulement 17 ans, n'est pas encore susceptible d'avoir un vrai temps de jeu dans un programme très compétitif. Il opte ainsi pour le statut "redshirt", c'est-à-dire qu'il ne peut participer qu'aux entraînements et aux échauffements des matchs mais ne peut pas entrer en jeu. Cela lui permet ainsi de ne pas utiliser l'une de ses quatre années d'éligibilité en NCAA. Cet Euro U18 lui permet de retrouver le rythme de la compétition avant de vivre sa saison de "freshman" à Gonzaga.

"Les matchs de préparation ont été très, très durs, a-t-il confié à David Hein sur le site de la FIBA. J'étais rouillé. Je suis parti de zéro et j'ai essayé d'être à 100%. Je ne suis pas arrivé  ici (en Lettonie, ndlr) à 100% mais je pense que je suis meilleur de match en match. Je me souviens de mon premier match cet été, je n'étais pas dans le rythme, ni avec tout ce qui va avec. Néanmoins, chaque match est pour moi l'opportunité de devenir meilleur."

Après un an à travailler à l'abri des regards, Ayayi montre ses nouvelles capacités sur la compétition.

"J'ai travaillé sur mon shoot pendant un an mais c'est difficile de tous les mettre même si je suis vraiment compétitieur et j'essaye de gagner. [A propos de ce qu'il doit améliorer,] je vais aussi dire mon sang-froid et certaines pertes de balles idiotes."

Un match référence contre la Grèce

Absent au dernier EuroBasket U18 pour se faire opérer, le meneur/arrière de Gonzaga apparaît depuis le début de la compétition comme un fer de lance de son équipe. Le métronome même. Lors de la victoire contre la Grèce, il a marqué 31 unités en huitième alors qu'il n'a mis que 4 points contre l'Allemagne lors d'une défaite en phase de poule, un match qu'il a joué diminué (il s'est légèrement blessé à la cheville droite préalablement).

"J'ai essayé d'être agressif dès le début du match tant offensivement que défensivement. Je sais que je peux mettre l'équipe en rythme, c'est pour cela que je suis un leader de l'équipe. Je me dois donc d'être vraiment aggresif pour mon équipe. Ils me donnent le ballon et j'essaye de faire de mon mieux et de créer pour mes coéquipiers"

Très attendu désormais, il devra rééditer cette performance en étant certainement ciblé par la défense du Monténégro, une équipe bien lancée après sa victoire contre l'Espagne (champion d'Europe U16 il y a deux ans) mercredi. Entre-deux à 13 heures.

03 aout 2018 à 10:19
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
23 octobre - 15h00
Lyon-Villeurbanne
Limoges
Coaching