ÉQUIPE DE FRANCE

L'ÉQUIPE DE FRANCE ÉLIMINÉE PAR UNE IRRÉSISTIBLE ÉQUIPE BELGE.

Crédit photo : FIBA

La France n'a jamais réussi à rivaliser avec une équipe de Belgique irrésistible de bout-en-bout (65-86). Les Bleues voient les espoirs de médaille s'envoler. 

La Belgique semblait s'amuser durant l'échauffement. Chansons, rires, partage, accolades : rien ne pouvait laisser croire que les Belges allaient disputer le premier quart de finale mondial de leur histoire. Et c'est en appliquant le même état d'esprit une fois l'entre-deux joué qu'elles ont réussi à faire déjouer la France. Les systèmes belges sont fluides et d'une efficacité remarquable. La défense française est en retard dans tous les duels et les Belgian Cats en profitent pour accumuler les paniers. Et se construire une avance. Sur des exploits individuels, la France reste dans le match. Mais les individualités peinent à rivaliser avec un collectif huilé à la perfection.

Dans tous les aspects du jeu, les filles de Philip Mestdagh font mal. Dans tous les domaines, la France va mal. Alexia Chartereau (8 points, 2 rebonds) a beau enchaîné à trois points, ce n'est pas suffisant pour masquer la faillite du secteur intérieur. Malgré un plus grand nombre de rebonds, des double-pas faciles (10/29 aux tirs dans la peinture) sont ratés et des shoots sont précipités. La défense belge est intraitable et ne laisse pas l'ombre d'une solution aux Bleues. Les meneuses françaises peinent à se montrer. Au contraire de leurs homologues belges. Julie Vanloo (10 points), Marjorie Carpréaux (5 points, 4 passes décisives) et surtout Julie Allemand (11 points, 13 passes décisives, 2 rebonds) sont présentes dans tous les compartiments du jeu. Cette dernière en est déjà à 9 passes décisives à la mi-temps. Vous avez dit partage ?

Mais même les statistiques ne suffisent pas à illustrer la facilité avec laquelle elles déposent le jeu. Elles sont bien aidé par des partenaires qui prennent les espaces à la perfection. Emma Meesseman (16 points, 9 rebonds, 3 interceptions) réalise encore une performance majuscule dans ce mondial. Antonia Delaere (6 points, 2 rebonds, 3 passes décisives) donne 20 points d'avance sur un coast-to-coast peu avant la pause. Les Bleues ne savent pas sur quel pied danser face à des Belges dont le jeu est archi-propre (2 pertes de balles à la mi-temps). Les Bleues perdent confiance et manquent beaucoup trop de shoots pour espérer revenir. A la moitié du match, les Belges ont mis plus de paniers à 3 points que la France en a mis à 2.

L'adresse va être le gros problème des Bleues dans ce quart de finale. Car autant les partenaires de Marine Johannès (17 points, 3 rebonds, 3 passes décisives) ont su défendre par intermittence, autant elles n'ont jamais réussi à mettre les shoots importants pour sanctionner les temps faibles belges. La réussite temporaire à 3 points d'Endy Miyem (15 points, 5 rebonds) est source d'espoir, mais insuffisante. La capitaine et Romane Bernies (6 points, 2 rebonds, 3 passes décisives) arrivent à faire redescendre un écart qui était monté jusqu'à 28 unités. Les Belges stressent et le staff écope de deux fautes techniques. Au forceps, les filles de Valérie Garnier tentent un retour. A cinq minutes du buzzer, le retard tricolore est de dix unités. Les Belges balbutient leur basket, mais ont la réussite avec elles. L'anneau de leur panier fait ressortir toutes les tentatives françaises. Les Bleues jouent leur va-tout, mais cela ne paye pas. La sanction continue de grandir contre les partenaires de Kim Mestdagh (23 points, 6 rebonds, 3 passes décisives) qui tentent moins mais réussissent plus. Même le shoot à 3 points au buzzer de Marjorie Carpréaux est réussi. Une efficacité collective complète et redoutable offrent aux Belgian Cats une victoire de prestige (86-65). Et surtout la possibilité d'affronter les Etats-Unis en demi-finale de la Coupe du Monde. 

A Tenerife

28 septembre 2018 à 20:35
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
12 décembre - 01h15
NBA Extra
12 décembre - 02h00
Houston Rockets
Portland Trail Blazers
12 décembre - 02h30
San Antonio Spurs
Phoenix Suns
12 décembre - 08h30
Nymburk
Dijon
12 décembre - 09h15
San Antonio Spurs
Phoenix Suns
Coaching