ÉQUIPE DE FRANCE

L'ÉQUIPE DE FRANCE RENVERSE LA SERBIE (74-73)

L'équipe de France renverse la Serbie (
Crédit photo : S Meunier

 Admirable en deuxième mi-temps, l'équipe de France a réussi à remonter une mauvaise entame de match pour l'emporter sur le fil contre la Serbie (74-73).

 Admirable en deuxième mi-temps, l'équipe de France a réussi à remonter une mauvaise entame de match pour l'emporter sur le fil contre la Serbie (74-73). Les Bleus équilibrent leur bilan avec une victoire en deux rencontres.

Gagner et prendre le risque de tomber dans les bras de l'Espagne en quart de finale ? Perdre pour - paradoxalement - s'offrir une vue un peu plus dégagée sur la suite de la compétition ? Suite à sa défaite initiale contre le Brésil (63-65), l'équipe de France se trouve dans une situation très inconfortable. Mais, dès le deuxième jour du tournoi, il est trop tôt pour calculer.

Retard au démarrage

C'est dans cet état d'esprit que la troupe de Vincent Collet a attaqué sa rencontre contre la Serbie. Certes touchés par les fautes rapides de Boris Diaw et Florent Piétrus, les Bleus ont développé un jeu plaisant tout au long du premier quart-temps (20-21) dans le sillage des 9 points de Joffrey Lauvergne, toujours très motivé lorsqu'il s'agit de croiser le fer avec les Serbes. Mais l'équipe de France ressemble à un schéma répétitif : comme samedi, les Tricolores ont craqué dans le deuxième quart-temps, cumulant pertes de balle et errements défensifs. De quoi attiser la colère de Boris Diaw. Sans solution offensive, à l'image d'un Evan Fournier en panne sèche (0/4 aux tirs), les coéquipiers de Nicolas Batum ont progressivement lâché prise, jusqu'à se retrouver distancés de neuf longueurs à la mi-temps (34-42).

Le duo Diot - Jackson sonne la révolte

Avec Joffrey Lauvergne, entouré de quatre arrières, Vincent Collet tente l'option small-ball pour débuter la seconde période. Coaching gagnant ! Pétard ambulant, Edwin Jackson enquille six points d'affilée. Et comme en plus, à l'image d'Antoine Diot, les Bleus haussent le ton en défense, les Serbes sont asphyxiés et perdent le contrôle de la rencontre (46-46, 23e minute). Formés ensemble à Lyon et au Centre Fédéral, les deux compères de la génération 89 redonnent des couleurs aux champions d'Europe. Le meilleur marqueur de Pro A défend parfaitement sur Bogdan Bogdanović, le Bressan score 13 points en 9 minutes. Le résultat est implacable : à eux deux, Diot et Jackson scorent plus de points que la Serbie sur le troisième quart-temps (22 à 20, 28-20 pour l'équipe de France, 58-60).

Joffrey Lauvergne, au bon souvenir du Partizan

Souvenez-vous de 2005 ou de 2011, les France - Serbie en compétition officielle revêtent bien souvent des tonalités épiques. Cette édition 2014 n'a pas dérogé à la règle avec un dernier quart-temps au couteau. Une faute anti-sportive sifflée à l'encontre de Nicolas Batum ou l'excellent passage de Nemanja Bjelica (7 points dans le money-time) auraient pu tuer les Bleus. Mais il n'en fut rien. Etalant des vertues mentales admirables, l'équipe de France a fait front pour réussir à l'emporter au finish. Deux hommes symbolisent la dernière minute aboutie des Bleus : le capitaine Boris Diaw, auteur du panier égalisateur, et Joffrey Lauvergne, qui, outre son record de points en équipe de France (19, contre 17 auparavant, déjà contre la Serbie), s'est offert le luxe de sceller la victoire tricolore sur la ligne de réparation à 1,1 seconde du buzzer final (74-73).

Un succès fondateur, assurément. Une mi-temps de référence sur laquelle il faudra construire pour la suite de la compétition.

Par Alexandre Lacoste, à Grenade

31 aout 2014 à 17:31
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE LACOSTE
Shooteur d'élite à Marseille.
Alexandre Lacoste
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.