ÉQUIPE DE FRANCE

LA FRANCE COULE FACE AU CANADA

La France coule face au Canada
Crédit photo : FIBA

Moins de 24 heures après la lourde défaite face aux Etats-Unis, l'équipe de France était de nouveau à pieds d'oeuvre pour aller décrocher la cinquième place.

Mais face à des Canadiennes plus motivées, les Bleues ont livré un match quelconque et se sont logiquement inclinées (55-40).

La défaite en quart de finale avait, semble-t-il, laissé plus de traces du côté français que du côté canadien. Ajoutez à cela une volonté de revanche des nord-américaines quatre jours après une défaite en phase et vous obtenez un match à sens unique, tout du moins en première période.

Une première mi-temps indigne des Bleues

Si Ana Cata-Chitiga (6 points, 7 rebonds) a inscrit les premiers points de l'équipe de France sur l'entre-deux, c'est l'unique moment où la France aura mené au score au cours de cette partie. Pour la suite, les Tricolores vont livrer vingt minutes, très pâles, pour ne pas dire ridicules. Dans tous les cas, vingt minutes indignes de leur rang. Complètement dépassées, sans envie, ne montrant aucune agressivité défensive et très maladroites (24% à la pause), les partenaires de Sandrine Gruda (10 points, 12 rebonds) vont subir la loi de Canadiennes qui en ont pleinement profité. Une longue période d'apathie qui sera fatal. 15-8 après dix minutes, puis 22-8 au cours du deuxième quart-temps. Les joueuses de Valérie Garnier ont bu le calice jusqu'à la lie. Avec 21 points de retard (37-16) à la pause, la messe était dite.

Un sursaut d'orgueil non concrétisé

Pourtant, sécouées dans les vestiaires par leur coach, Diandra Tchatchouang (12 points, 6 rebonds) et consorts sont revenues avec le couteau entre les dents. Ils ont défendu plus fort, joué les contre-attaques et ont globalement mis plus de rythme leur permettant ainsi de revenir à onze longueurs (41-30). Mais le sursaut d'orgueil n'aura été que de courte durée. Shona Thornburn (9 points, 5 rebonds, 4 passes) derrière l'arc puis Miranda Ayim (12 points, 5 rebonds) à l'intérieur ont permis au Canada de reprendre ses distances (47-32 à la fin du troisième quart-temps). Les dix dernières minutes n'ont été qu'une longue agonie pour les Bleues qui n'ont jamais su trouver les solutions pour passer outre la fatigue de la veille. Au final, une défaite logique (55-40), mais c'est surtout la manière qui pose problème - seulement 24 d'évaluation collective dont six joueuses avec une évaluation négative - et qui laisse entrevoir de nombreuses failles.

Dimanche, les Françaises se batteront pour décrocher la septième place face à la Serbie. Si l'enjeu comptable est infime, produire du beau jeu pourrait permettre de se réconcilier avec des supporters quelque peu sevrés ces derniers jours.

04 octobre 2014 à 16:54
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
AMAURY BOULAY
Spécialiste maison du basket féminin
Amaury Boulay
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.