ÉQUIPE DE FRANCE

LA FRANCE TOMBE EN BULGARIE

Nicolas Batum équipe de France 2018 FIBA 1
Crédit photo : FIBA

L'équipe de France masculine s'est inclinée 74-68 en Bulgarie.

Invaincue au premier tour des qualifications pour la Coupe du Monde 2019, l'équipe de France masculine a démarré le deuxième tour des qualifications par une défaite en Bulgarie (74-68).

D'abord une défense trop passive

C'est une défaite logique des Bleus qui ne sont pas entrés dans le match correctement. Trop laxistes en défense, ils ont laissé les locaux faire l'écart (26-15 après 8 minutes) avec déjà quatre paniers à 3-points encaissés. Heureusement, les Lyonnais Edwin Jackson (13 points à 6/11 et 3 rebonds pour 10 d'évaluation en 21 minutes) et Paul Lacombe (13 points à 6/9, 7 rebonds et 4 interceptions pour 21 d'évaluation en 27 minutes) ont ramené les Bleus sur les talons des Bulgares (26-23 à la fin du premier quart-temps). Alors que les Français pensaient pouvoir faire la différence en élevant leur intensité défensive, leurs adversaires ne se sont pas laissés faire. A chaque fois que les Bleus ont semblé prendre le dessus, ils ont réagi, avec des paniers à 3-points (10/32 au final) ou des paniers intérieurs de Dimitar Dimitrov (16 points à 7/9, 5 rebonds et 5 passes décisives pour 23 d'évaluation en 23 minutes). A la pause, ils menaient ainsi encore et toujours (44-43) dans une première mi-temps offensive.

Puis une attaque trop statique

Les 20 minutes suivantes ont été nettement moins spectaculaires. Mais les joueurs de Lyubomir Minchev ont continué de contrecarrer les plans du sélectionneur français Vincent Collet. La défense s'est adaptée à l'impact de Mathias Lessort (3 points à 1/1 et 4 rebonds en 17 minutes) et de l'autre côté l'ex-Barcelonais Aleksandar Vezenkov s'est finalement réveillé (9 points à 4/14 aux tirs et 8 rebonds pour 10 d'évaluation en 35 minutes). C'était une arme en plus de Dimitrov, le naturalisé Dee Bost (17 points à 5/11 à 3-points et 6 rebonds en 33 minutes) et le capitaine Pavel Marinov (13 points à 4/8 et 4 rebonds en 25 minutes). Ce dernier, ancien joueur de Lille (fin de saison 2016/17), a marqué les deux lancers francs pour donner l'avantage à la Bulgarie à 5 minutes de la fin (68-66). Derrière, les Bleus n'ont réussi à marquer que 2 points. Trop statique, ils ont tenté leur va-tout, sans réussite donc, derrière la ligne à 3-points. Ils n'y sont pas parvenus (4/22 au final dans cet exercice dont 0/4 pour Nando De Colo et 2/8 pour Nicolas Batum) et ont donc perdu 74-68.

Ils devront bien travailler d'ici dimanche et le match contre la Finlande à Montpellier. Dans ce deuxième match du deuxième tour des qualif, il faudra d'abord mettre de la dureté et de l'intensité défensive d'entrée avant d'être plus en mouvement en attaque car la Finlande n'est pas un adversaire à prendre à la légère, les dernières confrontations contre eux nous le rappellent.

13 septembre 2018 à 18:48
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching