ÉQUIPE DE FRANCE

LA HIÉRARCHIE CHEZ LES BLEUS : UN AXE 1-5 INSTALLÉ, DES ATTENTES AUTOUR DE CORDINIER ET BOUTEILLE

Crédit photo : FIBA

Pour affronter la Grande-Bretagne vendredi puis l'Allemagne dimanche en matchs de qualification à l'EuroBasket 2022, l'équipe de France va s'appuyer sur un axe 1-5 en place et attend que d'autres se lâchent.

Exit Guerschon Yabusele et Moustapha Fall, deux intérieurs importants de la fenêtre internationale de février. Mais welcome back Andrew Albicy et Mathias Lessort, deux habitués de ces fenêtres internationales qui n'étaient pas disponibles en février car joueurs EuroLeague à l'époque. Pour cette nouvelle fenêtre, le staff peut compter sur un axe 1-5 expérimenté en plus d'Amath M'Baye, titulaire au poste 4 qui apporte son expérience, son tir et et sa science du jeu. Une belle base pour le staff des Bleus.

"Dans la hiérarchie, il y a Andrew Albicy (à la mène), confirme le sélectionneur Vincent Collet. J'ajouterais également son pendant à la mène Axel Julien qui peut être décalé aussi en poste 2. On sait qu'on a là une traction arrière qui a une relative expérience de ces fenêtres internationales. A l'intérieur, je compte aussi sur Amath M'Baye (poste 4) et Mathias Lessort (poste 5) qui eux aussi ont quand même une petite expérience. Ils étaient tous les deux dans l'équipe médaillée de bronze à la Coupe du Monde. Ça nous permet d'avoir une assise sur l'axe 1-5 assez solide pour ces matchs là."

En revanche, sur les postes 2 et 3, la hiérarchie doit être construite. Une tendance se dégage. 

"Aux ailes, on part d'un peu plus dans l'inconnu même si on sait qu'Axel Bouteille depuis deux saisons maintenant fait des choses intéressantes avec son club. Mais maintenant, on attend une confirmation au niveau de l'équipe nationale, de la même façon au niveau d'Isaïa Cordinier par exemple me donne l'espoir qu'il confirme avec les Bleus. Mais il y a plus d'incertitudes par rapport aux dernières fenêtres. Pour l'instant on a aucun joueur dont on puisse dire qu'il a été vraiment dominant sur sa position."

En février, Isaïa Cordinier avait fait ses débuts en Bleus contre l'Allemagne, en intégrant le cinq de départ (2 points à 1/4 aux tirs et 2 rebonds en 12 minutes), avant d'en sortir contre le Monténégro mais de connaître un meilleur succès (8 points à 4/5 et 3 rebonds en 20 minutes) avec un succès français à la clé. Axel Bouteille était titulaire à chaque fois mais n'avait pas eu l'impact escompté alors qu'il était en pleine bourre à Bilbao (5 points à 0/7 et 2 rebonds en 25 minutes en Allemagne, 7 points à 2/7 et 2 rebonds en 25 minutes face au Monténégro). "Je vais me donner à fond pour faire mes meilleures performances possibles, être moi-même", prévient le Varois, dans son habituel style sobre. Les Bleus comptent sur ses grandes qualités d'attaquant.

24 novembre 2020 à 12:42
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.