ÉQUIPE DE FRANCE

LANG ET BOUTSIELE, DEUX NOUVELLES TÊTES EN BLEUS : "ÇA MONTRE LE RÉSERVOIR DE TEAM FRANCE BASKET"

Crédit photo : Julien Bacot

Adversaire de l'équipe de France vendredi, la Grande-Bretagne est un adversaire méconnu de l'équipe de France. Nation peu présente dans le très haut-niveau, elle présente néanmoins des qualités dont le staff des Bleus se méfient.

Ce vendredi, l'équipe de France masculine alignera encore deux nouveaux joueurs pour son match de qualification à l'EuroBasket 2022 contre la Grande-Bretagne. Nicolas Lang et Jerry Boutsiele vont connaître la joie d'une première sélection en équipe nationale A. Car à chaque fenêtre internationale, le staff ajoute des nouveaux noms. En février, c'était au tour d'Isaïa Cordinier, David Michineau ou encore Guerschon Yabusele. Cette fois, ce sont les deux joueurs du Limoges CSP. Si c'est deux joueurs vont certainement d'ores et déjà apporter une plus value aux Bleus, il s'avère nécessaire d'avoir connu les spécificités de ces matchs pour pouvoir pleinement s'exprimer.

"La situation des fenêtres veut qu'il y a ça (l'intégration de nouveaux joueurs) souvent, analyse le sélectionneur Vincent Collet. On y a souvent été confrontés. Cela représente une crainte. On a vu en février dernier, alors que l'état d'esprit était excellent et qu'il y avait beaucoup d'enthousiasme, les matchs internationaux demandent de l'expérience. Là on a le retour d'Andrew (Albicy). C'est important d'avoir quelques joueurs qui puissent transmettre ça. Ça accélère l'intégration des novices. C'est un mélange. Il est vraiment important d'avoir des joueurs qui ont connu ce type de match, quelque soit l'adversité. Elle sera à un niveau qu'on ne peut pas totalement évaluer mais il y a une forme de méfiance. Pour bien avoir observé les matchs de la fenêtre de février, même les Britanniques sont très dangereux. Il faut se garder de penser que ça va être un match facile. Ça sera un match je pense difficile et pour ça c'est important d'avoir des joueurs qui ont cette expérience et qui vont en plus du coaching-staff aider les nouveaux à avoir l'attitude pour l'aborder. Il faut qu'on soit dans l'agressivité, dans l'engagement et qu'on ait l'idée de ne pas laisser ces équipes-là s'installer dans le match. Car dans ces cas-là, vous êtes en danger."

Manager général adjoint, Boris Diaw a tenu à souligner que l'intégration de nouveaux éléments représente un bon signe pour le basketball français.

"Ça montre la profondeur du réservoir Team France Basket. Le fait de toujours voir des nouveaux joueurs, je pense que c'est intéressant parce qu'on voit des jeunes qui sont en train de monter et qui ont la capacité de jouer pour cette équipe de France. Et puis aussi des moins jeunes. Bien sûr en terme d'expérience c'est préjudiciable car ce sont des personnes qui n'ont pas forcément connu ce genre de matchs mais en terme de niveau c'est de bon augure."

Andrew Albicy, nommé capitaine de la sélection, est allé dans le même sens.

"C'est enrichissant d'avoir des nouveaux qui arrivent. Ils nous amènent cette énergie et cette envie de bien faire et aussi ce qu'ils valent sur le terrain. A chaque fois qu'il y a eu des nouveaux, on est toujours resté motivés et concentré pour franchir ces étapes. On peut dire que c'est notre force aussi."

26 novembre 2020 à 09:29
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching
Aucun conseil trouvé

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.