ÉQUIPE DE FRANCE

LES BLEUETS CRAQUENT CONTRE LES ÉTATS-UNIS EN FINALE DE LA COUPE DU MONDE U19

Crédit photo : FIBA

Les Français y ont longtemps cru. Victorieux de la Serbie en demi-finale, les protégés de Frédéric Crapez sont tombés les armes à la main face aux États-Unis en finale de la Coupe du Monde U19 (83-81), ce dimanche 11 juillet 2021. Et ce malgré un Victor Wembanyama démentiel (30 d'évaluation).

Jusqu'ici tout se passait pour le mieux et l'équipe de France U19 semblait filer tout droit vers un premier sacre mondial. Jusqu'à la 4e faute de Victor Wembanyama, les Bleuets maitrisaient leur sujet (presque) à la perfection (69-66, 35') face aux États-Unis. Avec ses bras tentaculaires, le nouvel intérieur de l'ASVEL a fait un chantier monumental (22 points à 6/14 aux tirs, 8 rebonds et 8 contres pour 30 d'évaluation en 27 minutes), même s'il est sorti, avec les larmes aux yeux, pour sa 5e faute à deux minutes du terme...

LIRE AUSSI. Les Bleuets en finale de la Coupe du Monde U19 pour la première fois de l'histoire

Des soucis de fautes et de blessures

En difficulté face à Kenneth Lofton Jr. (16 points à 7/12 au tirs, 7 rebonds et 2 passes décisives pour 18 d'évaluation), les protégés de Frédéric Crapez (assisté de Régis Boissié et d'Azzedine Labouize) ont été impactés physiquement par les États-Unis. Entre les fautes et les blessures (entorse de Matthew Strazel), la génération 2002-2003 a eu quelques soucis d'effectif en deuxième mi-temps. Pourtant, les tricolores sont, malgré tout, restés dans le match jusque dans les dernières secondes. Revenus à deux points dans les dernières secondes, ils ont échoué tout près d'un premier sacre mondial. 

Plein de promesses

Comptant jusqu'à huit points d'avance, les Français ont toutefois marqué l'histoire en remportant une première médaille d'argent dans cette catégorie d'âge. Largement dominés dans la raquette (29 rebonds à 43), les Bleuets ont été très forts mentalement et n'ont jamais abdiqué. Car derrière Victor Wembanyama, il y a un Jayson Tchicamboud, un Matthew Strazel et un Clément Frisch, tous les trois capables d'apporter au moment opportun. La frustration est certes présente ce dimanche soir mais bon sang que l'avenir du basket français s'annonce radieux...   

Cliquez-ici pour les statistiques de la rencontre

11 juillet 2021 à 19:50
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.