ÉQUIPE DE FRANCE


LES BLEUS FÊTENT LA RETRAITE DE BORIS DIAW PAR UNE LARGE VICTOIRE

Crédit photo : FIBA

Au lendemain de l'annonce de la retraite de son emblématique capitaine, l'équipe de France s'est facilement imposée à Paris-Coubertin face au Monténégro, 83-66.

"Numéro cinq et capitaine, Nicolaaaas : Ba-tum !" Lorsque le speaker a scandé son nom, et que l'ailier de Charlotte a foulé en premier le parquet de Coubertin, on a réalisé pour de bon qu'une page de l'histoire de l'équipe de France venait de se tourner. En voyant "Batman" guider les Bleus dans le rôle de capitaine jusqu'alors confié à Boris Diaw, la réalité de la retraite du joueur aux 247 sélections nous a frappé un peu plus. "Babac" n'est certes plus là, mais l'équipe de France continue d'avancer, et elle a célébré la fin de carrière de son poste 4 épicurien en commençant son match par une orgie gloutonne qu'il n'aurait sans-doute pas reniée.

Déterminés en défense, appliqués en attaque, les joueurs de Vincent Collet ont pris leurs adversaires à la gorge et réalisé une première mi-temps de feu : 51-31, et les 12 Bleus qui avaient déjà scoré à la pause. Les très nombreux absents n'ont visiblement pas brisé le rythme des victoires ni l'implication collective des fenêtres internationales. Avant d'affronter la Bulgarie (13 septembre) puis la Finlande ( le 16), deux matchs comptant pour les qualifications au mondial 2019, les Bleus ont bien l'intention de profiter de ce tournoi de Paris pour entretenir cette confiance.

Lacombe MVP

Et si au retour des vestiaires la suite du match a été plus brouillonne, Vincent Collet a pu procéder à une large revue d'effectif, dont Jonathan Rousselle est sorti meilleur marqueur (12 points en 16 minutes). Le coach tricolore a aussi pu constater l'envie partagée d'un groupe dont tous les membres ne verront pourtant pas la Chine, hôte de la Coupe du monde l'année prochaine. Paul Lacombe (photo), toujours précieux dans son rôle de dynamiteur (10 points, 4 rebonds, 5 passes décisives) et élu MVP de la rencontre, pourrait (devrait ?) être du voyage.

"Ces fenêtres c'est un contexte différent, il n'y a pas tout le monde", relativise l'intéressé quand on l'interroge sur son statut au sein de cette équipe. "Je n'ai pas le même rôle que celui que j'ai pu avoir en juillet (où tous les joueurs NBA et Euroligue étaient présents), mais le coach me fait confiance et sait que je peux m'adapter."

Amine Noua, lui, a profité du vide laissé au poste 4 par Boris Diaw pour se montrer efficace (9 points, 4 rebonds), aux côtés d'un Moustapha Fall dominant (11 points à 5/5 et 5 rebonds en 18 minutes). Il faut reconnaître aussi que la faible opposition proposée par le Monténégro (où on a peu vu le néo-Monégasque Derek Needham, hormis en fin de rencontre) a facilité la performance d'ensemble. À confirmer dimanche face à la Grèce, dernier match de préparation avant le retour des fenêtres.

Les statistiques du match sont ici.  

À Coubertin,

07 septembre 2018 à 22:22
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GAËTAN DELAFOLIE
Passe les vacances à camper dans les raquettes.
Gaëtan Delafolie
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching