ÉQUIPE DE FRANCE

LES FRANÇAISES BATTENT L'ESPAGNE ET TERMINENT LEUR PRÉPARATION INVAINCUES

France bat Espagne Mulhouse
Crédit photo : FFBB

Les Bleues montent en puissance. Elles battent l'Espagne (65-56) et terminent la préparation invaincues.

A cinq jours du début de l'EuroBasket, la France s'est offert une dernière répétition qui n'avait rien d'amicale contre l'Espagne. L'intensité proposée par les deux équipes ressemblait davantage à un match de phase finale d'une compétition internationale. Si les Bleues cherchaient un vrai test, elles l'ont trouvé. Cela ne les a pas empêché de l'emporter (65-56) et de préserver leur invincibilité dans cette préparation au championnat continental.

Face aux vice-championnes olympiques en titre, les coéquipières de Diandra Tchatchouang (8 points – 3 rebonds – 3 passes décisives – 6 fautes provoquées) ont mis 4 minutes pour rentrer dans le match. Puis un 9-0 orchestré par Céline Dumerc pour son dernier match en sélection dans l'hexagone a réveillé tout le groupe. La capitaine bénéficiait d'un traitement de faveur de la part des Espagnoles, mais cela ne l'a pas empêché de livrer un match plein : 10 points, 5 rebonds, 6 passes. Avec elle, c'est les cadres de l'équipe qui prennent leurs responsabilités. La fluidité qui manquait cruellement vendredi soir contre l'Italie fait son apparition sur certaines phases de jeu. Cela ne suffit pas pour creuser un écart assez important sur les partenaires d'Anna Cruz (10 points – 5 rebonds – 4 passes). Le jeu cherche encore son seuil de maturité sur certaines phases. Alors il reste les exploits individuels et la combativité des Bleues.

Comme dans un match à enjeu, c'est la défense qui fait la différence. A ce petit jeu, les Tricolores sont meilleures. Même si elles ne marquent pas pendant près de quatre minutes dans le deuxième quart, elles gardent l'avantage. Dans le sillage d'Hélèna Ciak, MVP du match avec 13 points et 7 rebonds, les filles de Valérie Garnier gagnent la bataille de l'intérieur. A la mi-temps les Espagnoles n'ont marqué que quatre points dans la peinture. L'écart est de 11 unités à la pause. Une différence confortable mais menacée. Les 11 points et 8 rebonds de Marielle Amant ne suffisent pas pour s'assurer une fin de match tranquille. Les championnes d'Europe 2013 profitent de chaque approximation française pour rester dans le match. Mais ces dernières continuent l'effort pour repousser les assauts ibériques. L'écart tourne autour de dix points jusqu'au buzzer final. Le contrat est rempli. La cérémonie honorant Gaëlle Skrela (4 points) et Céline Dumerc peut commencer.

11 juin 2017 à 20:16
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.