ÉQUIPE DE FRANCE


LES HOMMAGES SUR LA RETRAITE DE BORIS DIAW SE MULTIPLIENT

Boris Diaw
Crédit photo : Bros Stories

Personnage unique et apprécié de tous, Boris Diaw se tourne désormais vers d'autres horizons. Pendant ce temps, les hommages se succèdent pour "Cap'tain Babac".

"C'est officiel les gars". C'est affalé sur son canapé juché sur le pont de son bateau, en short et en marcel ajusté d'une paire de lunettes de soleil noire, que Boris Diaw (36 ans) a tiré sa révérence avec la balle orange, ce jeudi. Aux côtés de Tony Parker et Ronny Turiaf, rencontrés 20 ans plus tôt sur les bancs de l'INSEP, Diaw a écrit l'histoire du basket français. Si l'après-carrière est toujours compliquée à gérer pour un sportif de haut-niveau, "Babac" ne devrait pas s'ennuyer. Féru de voyage, de plongée, de voile, de photographie, sans oublier sa passion pour l'oenologie, c'est avec décontraction et sourire - comme toujours - que l'homme aux 247 sélections en Équipe de France voit l'avenir. Apprécié de tous, les hommages à Boris Diaw se sont multipliés ces dernières heures sur les réseaux sociaux. Petit florilège :

Et on commence par ses coéquipiers de l'Équipe de France que Boris Diaw a connu depuis leurs débuts en Bleus. Un modèle pour tous :

Les deux dernières franchises NBA où Boris Diaw a évolué, ainsi que son premier club français, l'Elan Béarnais, lui ont également rendu hommage :

La Fédération Française de Basket a publié sur son site une vidéo de Boris Diaw. Celui qui n'a pas pu dépasser les 247 capes en Bleus par respect pour sa maman, Elisabeth Diaw-Riffiod, passait tous ses étés avec le maillot français, car il aimait par-dessus tout l'Equipe de France. Une fidélité rare, une drogue comme le décrit sa maman dans les colonnes du quotidien, l'Equipe. 

             

Bien plus qu'un basketteur, Boris Diaw inspire la classe, l'intelligence, l'altruisme, la générosité, l'élégance, et la passion dans tout ce qu'il entreprend. Une carrière majuscule qui se termine sur un bateau, déjà prêt à naviguer vers d'autres horizons. Manu Ginobili, Juan Carlos Navarro et maintenant Boris Diaw, l'été 2018 aura été douloureux pour les passionnés de basket. Il n'y a plus qu'à lui souhaiter un bon voyage et de consommer avec modération le café.

07 septembre 2018 à 19:20
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
ALEXANDRE SANSON
Alexandre Sanson
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching