ÉQUIPE DE FRANCE


LES U16 FRANÇAIS BATTENT DIFFICILEMENT L'ESTONIE ET VONT CROISER L'ALLEMAGNE EN HUITIÈME

Yvan Ouedraogo France U16 2018 FIBA
Crédit photo : FIBA

Face à une accrocheuse sélection nationale U16 masculine d'Estonie, l'équipe de France U16 masculine s'en est finalement sortie (66-57). Invaincue après la phase de poule, l'équipe de Bernard Faure affrontera l'Allemagne mardi en huitième de finale.

Après avoir dominé l'Italie (78-50) et la Géorgie (106-54), l'équipe de France U16 masculine a battu l'Estonie, autre équipe invaincue de la poule D avant ce match. Les joueurs de Bernard Faure l'ont cette fois emporté de 9 points seulement (66-57) contre une équipe de bonne qualité. Un bon entraînement avant d'entamer les matchs couperets. Les Français affronteront mardi l'Allemagne, dernière du groupe C, le groupe de la mort, en huitième de finale.

Comme d'habitude, les Bleuets ont mal débuté la rencontre, encaissant un 7-0 d'entrée. Derrière, ils sont néanmoins vite revenus grâce à l'énorme activité de Moussa Diabaté au rebond (13 au final, dont 10 offensifs !). Et s'ils ont pris 12 points d'avance (32-20) dans le deuxième quart-temps, ils ont connu une fin de première mi-temps ratée, comme la veille et l'avant-veille, pour au final n'être qu'à +7 à la pause (32-25).

De l'inconstance et de la maladresse

Alors qu'on s'attendait à ce que les Français mettent un coup d'accélérateur au retour des vestiaires, comme sur les deux premiers matchs, ils ont au contraire laissé revenir les Estoniens, qui sont passés devant à plusieurs reprises, notamment après un 10-0 (de 34-25 à 34-35). Des paniers avec la faute en transition, notamment de Juhann Begarin, ont permis aux Bleuets de reprendre les devants et de ne plus lâcher la tête jusqu'à la fin.

A l'intérieur, malgré les trappes systématiques et efficaces des Estoniens, Yvan Ouedraogo a fait parler sa puissance (14 points à 5/9 et 15 rebonds pour 18 d'évaluation en 26 minutes). S'il avait été plus adroit aux lancers francs (4/10) à l'image des Français (16/31 en tout), l'équipe de France aurait certainement fait le trou bien avant. Encore dominateurs aux rebonds (60 prises à 39), ils ont également été maladroits (22/66 aux tirs, soit 33,3% de réussite, 11 passes décisives pour 14 balles perdues).

Attention à l'Allemagne !

Les Français vont maintenant bénéficier d'un jour de repos mais surtout de 48 heures pour préparer le huitième de finale mardi, contre l'Allemagne. Attention, gare à l'upset. L'Allemagne, bien que dernière du groupe C, est un adversaire dangereux. L'équipe du légendaire Patrick Femerling a d'abord perdu d'un point contre la Grèce (vainqueur du Tournoi de l'Amitié 2018) avant de finir à -12 face à la Croatie (l'un des outsiders de la compétition) puis de battre la Turquie (qui a battu la Croatie puis la Grèce) ce dimanche dans un match comptant pour du beurre, la Turquie étant assurée de finir première et l'Allemagne dernière. Bref, les Bleuets devront élever leur niveau de jeu. A l'occasion de l'OFAJ à Vittel, ils avaient déjà battu ces memes Allemands en juin (57-52 puis 73-59). Dernièrement, à Roseto, ils avaient cette fois perdu de 3 points (63-66) contre eux. 

Cliquez-ici pour consulter les statistiques de la rencontre.

12 aout 2018 à 17:46
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
jeep élite
-
pro b
-
lfb
-
nm1
Résultats
Classement
34ème journée
15 mai
Monaco
83
-
77
Bourg-en-Bresse
Boulazac
96
-
86
Chalon-sur-Saône
Châlons-Reims
102
-
94
Pau-Lacq-Orthez
Cholet
81
-
80
Le Mans
Gravelines-Dunkerque
79
-
63
Hyères-Toulon
Le Portel
77
-
74
Lyon-Villeurbanne
Limoges
82
-
80
Nanterre
Levallois Metropolitans
78
-
86
Antibes
Strasbourg
93
-
77
Dijon
Autres journées
Coaching