ÉQUIPE DE FRANCE

LES U16 FRANÇAIS SE SORTENT DU PIÈGE GREC

Yohan Traoré France U16 2019 GPJ
Crédit photo : GPJ

Comme samedi contre la Serbie, l'équipe de France U16 masculine a pris le dessus sur la Grèce (59-54) en fin de match pour finir la phase de poule invaincue.

A Udine,

17 heures après avoir fourni un gros effort pour venir à bout de la Serbie samedi soir, l'équipe de France U16 masculine a galéré pour son dernier match de poule, contre la Grèce, dans le PalaCarnera (nommé comme tel en hommage à l'ancienne légende de la boxe, natif de la région). Il faut dire qu'à leur habitude, les Grecs ont imposé un rythme peu soutenu à la rencontre, avec notamment une grosse utilisation de la défense de zone. Mais relégués à 9 points à plusieurs reprises, les joueurs de Bernard Faure sont une nouvelle fois remontés pour s'imposer de 5 points (59-54) - soit leur avance maximale dans la rencontre - avec 27 points dans le dernier quart-temps contre 32 avant cela.

Derrière 30 minutes

Menés plus de 30 minutes dans la rencontre, les Français ont perdu l'avantage sur un 7-2 en début de rencontre. Les joueurs de Konstantinos Papadopoulos avaient en effet décidé de ralentir le rythme de la rencontre et de jouer sur demi-terrain. La zone compacte ne réussissait pas aux Bleuets distancés une première fois de 9 points (13-22) en cours de deuxième quart-temps. Etonnament, les Hellènes tenaient la dragée haute à leurs adversaires dans la lutte au rebond (45 prises à 40 pour eux au final). Sans solution, les Bleuets ont cependant réussi à hausser leur niveau d'énergie pour rentrer aux vestiaires avec 6 points de retard (19-25).

Après la pause, le momemtum n'avait pas changé comme on le pensait, ou l'espérait. Les Grecs ont continué à faire preuve de patience, enchaîner les stops et garder leur avance grâce à leur réussite à 3-points. Ils ont même repris 9 points d'avance. A 10 minutes de la fin, les Français étaient bloqués à seulement 32 points marqués, contre 38 encaissés.

Encore du sang froid pour terminer

Finalement, le scénario de la veille s'est répété. Relancé pour la fin de match, Victor Wembanyama a encore été très précieux en défense (5 contres, 2 interceptions en plus de 8 points et 5 rebonds pour 15 d'évaluation en 18 minutes). Armel Traoré (10 points à 3/12 et 6 rebonds) a débloqué quelques situations et Thomas Llaury fait parler son adresse. Mais si les Français sont passés devant dans la course finale, comme les Serbes samedi, les Grecs ont réussi à répondre et repasser devant. Sauf que, toujours plein de sang froid, les Bleuets ont mis en application les consignes de Bernard Faure sur leur dernier temps-mort pour trouver Yohan Traoré (13 points à 5/9 aux tirs, 4 rebonds mais 4 balles perdues). Ce dernier, très impactant physiquement, a réussi à marquer un panier avec la faute (2+1) pour donner 3 points d'avance aux siens (57-54). Un dernier stop et deux lancers francs de Llaury ont permis aux Français de conclure la rencontre.

C'est donc un nouveau succès aux forceps pour les Français qui auront maintenant un jour de repos avant de leur jouer leur huitième de finale ce mardi, contre le dernier du groupe C (normalement l'Estonie).

11 aout 2019 à 16:05
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.