ÉQUIPE DE FRANCE

LES U16 MASCULINS CONVAINCANTS FACE À L'ITALIE EN PRÉPARATION

Crédit photo : Ligue des Pays de la Loire de Basketball

L'équipe de France U16 masculine est sortie vainqueure de sa rencontre de préparation face à l'Italie (91-67) ce samedi soir dans le Maine-et-Loire.

Non présents sur la feuille de match vendredi pour l'ouverture du tournoi face à la Belgique, Naoll Balfourier et Noah Palmer (sous les yeux de son père, Crawford Palmer) faisaient cette fois-ci bien partie des douze joueurs retenus par le staff français (en lieu et place de Thomas Llaury et Kenny Kasiama) pour disputer la deuxième rencontre du tournoi face à l'Italie. Très vite, l'avantage a tourné en faveur des Français qui s'imposent au final 91-67 face à la Squadra Azzurra de Gregor Fucka.

"La prestation est encourageante mais pas encore suffisante parce qu'on a alterné des moments d'euphorie et de jeu sans contrôle, nous confiait l'entraîneur français Bernard Faure après la rencontre. "Il faut qu'on arriver à maîtriser un peu plus le rythme de nos rencontres. On a de la marge encore."

En difficulté défensivement, l'équipe de France U16 masculine peine à défendre le pick-and-roll ne faisant pas les efforts pour passer au-dessus des écrans. "On a encore beaucoup de travail sur le plan défensif", analysait le technicien français après le match, "comme la défense sur les pick and roll, la gestion des duels tant d'aspects défensifs qui ne sont pas assez maitrîsés à notre goût parce qu'on doit avoir cette marque de fabrique défensive, ne rien donner sur nos erreurs défensives." Des lacunes défensives quelque peu cachées en début de match par la très bonne entame de match de l'intérieur français, Naoll Balfourier qui a inscrit 12 points à 4/4 aux tirs dans les 7 premières minutes de la rencontre pour un total de 14 points et 6 rebonds sur la totalité de la partie. À la mi-temps, les Français virent en tête (48-34).

Au retour des vestiaires, les jeunes pousses tricolores continuent de bien alterner le jeu intérieur / extérieur avec notamment Ousmane Dieng à la baguette (18 points à 7/9 aux tirs, 2 rebonds et 3 passes décisives pour 21 d'évaluation en 20 minutes). L'Italie, fortement impactée par le défi physique imposé par les Bleuets, est à bout de souffle et ne trouve plus les ressources nécessaires pour recoller au score, l'écart (le plus conséquent) atteint même les 25 points en fin de 3e quart-temps.

Bien meilleure dans le contrôle du ballon sur demi-terrain, la France n'a perdu que 14 ballons pour 25 passes décisives soit un ratio de 17% de ballons perdus (par rapport au nombre de possessions) contre 30% face à la Belgique comme nous le confiait le technicien français à l'issue de la rencontre. "C'est la rigueur dans ce domaine qui a permis à la génération précédente d'avoir une médaille à l'EuroBasket", rajoute-t-il.

Autre motif de satisfaction, l'ensemble des joueurs a apporté sa pierre à l'édifice, tous ont au moins marqué 3 points dans la rencontre pour un total de 115 d'évaluation collective. 

Futur adversaire des Bleuets ce dimanche pour la clôture du tournoi de La Pommeraye, la Slovénie a remporté son deuxième match de la compétition face à la Belgique d'une courte tête (87-84).

 À Montjean-sur-Loire,

Cliquez-ici pour consulter les statistiques de la rencontre

21 juillet 2019 à 12:33
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.