ÉQUIPE DE FRANCE

LES U19 FRANÇAIS STOPPÉS EN DEMI-FINALE PAR LA BELLE SURPRISE MALIENNE

Oumar Ballo Mali 2019 FIBA
Crédit photo : FIBA

L'équipe de France U19 masculine s'est inclinée en demi-finale de la Coupe du Monde par le Mali ce samedi à Héraklion.

La belle aventure malienne va donc se poursuivre en finale de la Coupe du Monde U19 masculine. Première sélection africaine à avoir atteint un quart de finale d'un championnat du Monde jeune, les joueurs d'Alhadji Dicko ne se sont pas arrêtés là. Face à la France, ils ont fait preuve de beaucoup de déchets dans le premier quart-temps, comptant 6 points de retard (13-19). Mais très denses physiquement et athlétiquement, ils ont pris le dessus dans le deuxième quart-temps. Repoussés loin du cercle, les Bleuets n'ont pas réussi à trouver la réponse collective et ont compté jusqu'à 9 points de retard (39-30) avant que Yohan Choupas ne conclue la période par un tir primé pour revenir à -6 (39-33) à la pause.

Après un mauvais départ en deuxième mi-temps, les joueurs de Frédéric Crapez ont haussé leur agressivité défensive pour piquer des ballons et marquer sur transition, Kenny Baptiste s'illustrant à plusieurs reprises à la finition. Seulement, à chaque fois qu'ils se sont approchés, ils ont laissé un joueur ouvert pour de nouveau compter deux possessions de retard. Une histoire qui s'est répétée jusqu'au bout avec une coupe dans le dos de Siriman Kanouté pour redonner 5 points d'avance aux siens (76-71). Et si Mathis Dossou-Yovo a mis un dernier panier avec la faute à 4 secondes de la fin, les Français n'ont pas réussi à récupérer le rebond offensif et se sont donc inclinés 76 à 73.

Des Bleuets dominés dans l'impact physique

Alors que les Maliens joueront la finale ce dimanche face au gagnant du match entre les Etats-Unis et la Lituanie, les Français tenteront eux d'accrocher la médaille de bronze. Ils devront retrouver leur rigueur défensive, leur dureté dans le jeu sans ballon pour mettre en place leur collectif. Ce samedi, ils n'ont pas su faire face à la densité physique malienne, notamment dans la raquette. Ils n'ont pas non plus réussi à trouver de bonnes positions derrière l'arc, forçant beaucoup de tirs en fin de possession (4/26 à 3-points au final), à l'image d'un Joël Ayayi (8 points à 3/15 aux tirs, 3 d'évaluation en 29 minutes) en difficulté. Enfin, ils ont fait preuve de maladresse aux lancers francs (7/18). Dommage mais le Mali d'excellents Oumar Diallo (17 points, 11 rebonds et 4 contres) et Fousseyni Drame (17 points à 8/18, 11 rebonds et 4 passes décisives) a largement mérité sa victoire.

06 juillet 2019 à 18:45
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.