ÉQUIPE DE FRANCE

MÉDAILLÉ DE BRONZE DU DERNIER MONDIAL, AMATH M'BAYE VEUT MONTRER L'EXEMPLE

Amath M'Baye FFBB
Crédit photo : Julien Bacot FFBB

30 novembre 2018 - 27 novembre 2020. En deux ans, Amath M'Baye est passé d'un rôle mineur à un rôle majeur. Le médaillé de bronze de la Coupe du Monde 2019, qui a gagné sa place lors des rassemblements en cours de saison, espère faire un carton plein ce week-end, à Pau. 

Trois ans après son premier panier avec les Bleus en République tchèque et une première sélection très réussie, Amath M'Baye fait partie des cadres de l'équipe de France. Présent sans discontinuité depuis novembre 2018 et surtout dans le cinq majeur de la Coupe du Monde 2019 qui a vu la sélection française finir troisième, le Bordelais est aussi le vétéran (bientôt 31 ans) du groupe réuni à Pau. « Ça commence à m’énerver, rigole-t-il. On m’a rappelé plusieurs fois que j’étais le joueur le plus âgé du groupe. Porter le maillot de l'équipe de France ? L'un des accomplissements les plus importants dans ma vie. » 

« Les gars connaissent bien leur rôle»

Avec huit des douze joueurs déjà présents lors de la fenêtre de février, l'équipe de France part avec un avantage par rapport aux autres sélections. « On se connait quand même pas mal. Les coachs se débrouillent bien pour nous mettre dans le bain assez rapidement. » Derrière le capitaine Andrew Albicy (62 sélections) et Mathias Lessort (22), l'actuel poste 4 du Pınar Karşıyaka est le plus capé, avec 20 rencontres disputées en Bleus. « Je suis plus du genre à montrer par l’exemple plutôt que par la parole. Andrew (Albicy) est, lui, un leader vocal. Dans le groupe, les gars connaissent bien leur rôle. Le staff a bien fait le travail pour déterminer une hiérarchie dans l'équipe. » 

medaille-de-bronze-du-dernier-mondial--amath-m-baye-veut-montrer-l-exemple1606482955.jpegAmath M'Baye était de la partie lors de la belle épopée française au Mondial 2019 (photo : Sébastien Meunier)

« Je ne ferme pas la porte à un retour en France »

Vainqueur de la Basketball Champions League en 2018-2019 avec la Virtus Bologne, cet expérimenté ailier-fort (passé par le Japon, l'Italie et la Turquie) réalise pour l'heure un bon début de saison (7,3 d'évaluation en 27 minutes lors de 7 rencontres de TBL). « Je me sens bien à l'étranger mais je ne ferme pas la porte à un retour en France. Ça me manque un petit peu car c'est la maison. J'ai eu des occasions de revenir en France mais ce n'était pas le bon timing. » Quoi qu'il en soit, il aura fort à faire, ce vendredi 27 novembre (18h) contre le co-capitaine de la sélection de Grande-Bretagne, Myles Hesson. « Je ne le connais pas spécialement. Mais le staff fait toujours un super travail pour nous donner les scoutings reports. »  

À (re)lire sur BeBasket : Isaïa Cordinier avant France - Grande-Bretagne : « Montrer que j'ai progressé et apporter plus »

27 novembre 2020 à 14:30
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
THÉO QUINTARD
Plus qu'un simple ballon orange, le basket est inscrit dans mon ADN.
Théo Quintard
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.