ÉQUIPE DE FRANCE

NICOLAS BATUM : "SE SERVIR DE LA DÉFAITE POUR SAVOIR CE QU'IL NE FAUT PAS FAIRE"

Crédit photo : Guillaume Poumarede

Le capitaine de l'équipe de France masculine Nicolas Batum revient sur la défaite des Bleus contre le Japon (81-75) en match de préparation des Jeux olympiques de Tokyo.

Ce dimanche, pour son troisième et dernier match de préparation des Jeux olympiques, l'équipe de France masculine s'est inclinée 81-75 contre le Japon. Les Bleus ont pris l'eau dans le deuxième quart-temps. Et s'ils sont revenus, au point d'égaliser à 74 partout à 5 minutes de la fin, ils n'ont pas réussi à déborder le pays hôte du tournoi olympique. Le capitaine Nicolas Batum revient sur la rencontre :

"On ne va pas trouver d'excuses, on a des circonstances (atténuantes), mais quoi qu'il arrive on n'a pas mis de rythme. On voit que si on ne met pas de rythme, au haut-niveau contre nimporte quelle équipe on aura des problèmes. On a eu un sursaut d'énergie et d'orgueil en deuxième mi-temps. L'important est de savoir comment on va se servir de ce match-là. En se disant : ''OK ce n'est pas grave, on est arrivé il y a deux jours, on est fatigué.'' On peut rentrer vite (en France). Des matches de préparation en équipe de France, j'en ai connu des bons ou des moins bons, on a toujours su comprendre qu'est ce qui n'a pas été et souvent derrière ça c'est bien passé. Il faut se servir de ça pour justement savoir ce qu'il ne faut pas faire. On a aussi montré des bons trucs à un moment donné mais c'est vrai qu'on manque aussi d'entraînements ensemble. Rudy (Gobert) et moi, on n'a fait que trois entraînements avec l'équipe. On a une grosse semaine pour se préparer et mentalement être prêts."

Seulement trois matches de préparation ne suffiront sans doute pas aux Bleus pour être prêts, dimanche prochain contre les Etats-Unis.

"C'est inédit mais c'est là qu'il va falloir être encore plus solidaires, dans la semaine qu'on se regroupe, qu'on parle... (Il n'y a) pas besoin de paniquer. Les gens vont paniquer mais le bruit extérieur, nous on s'en fout. On connaît nos forces, on sait ce qu'on veut faire, on sait où on veut aller... Mais il y a 11 autres équipes qui veulent faire ça. Il faut regarder la vidéo, voir nos erreurs, travailler et arriver prêts pour dimanche prochain."

En 2016, l'équipe de France masculine avait mal préparé les Jeux olympiques de Rio et avait déjoué sur place. Nicolas Batum ne veut pas y faire de parallèle entre ces deux compétitions.

"Il y avait beaucoup de discussion constructive et calme dans les vestiaires. On n'a pas fait les choses bien, pourquoi, parce que... On le sait, maintenant il va falloir le faire. Là on a encore une semaine de travail, dont trois au calme à Oshino."

18 juillet 2021 à 14:16
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE

BeBasket

Dites byebye à la publicité et encouragez le travail effectué sur la couverture quotidienne du basket Français !

À partir de 5 € !
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
GABRIEL PANTEL-JOUVE
Tout ça pour mettre une balle dans un cercle.
Gabriel Pantel-jouve
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
albums photos
Aucun album trouvé
Coaching

Nous avons détecté que vous utilisez un adblocker ou bloqueur de publicités

AdBlock

Soutenez-nous en désactivant votre bloqueur de publicités pour continuer à profiter d’une information de qualité.

Nous vous invitons à retirer BeBasket de la liste des sites bloqués et à recharger la page pour poursuivre votre navigation.