ÉQUIPE DE FRANCE

POUR LES BLEUES, LA ROUTE DES QUARTS PASSE PAR LA TURQUIE

Crédit photo : FIBA

Battue par le Canada ce mardi soir, l'équipe de France va devoir jouer un huitième de finale contre la Turquie pour espérer voir les quarts de finale de la Coupe du Monde.

Une compétition internationale est pleine d'imprévus. Le Sénégal et le Nigeria qui sortent des poules, la Belgique qui vient à bout de l'Espagne ou la France qui doit passer par un huitième de finale pour intégrer le top 8 mondial. Si les Bleues voulaient jouer une finale pour la première place du groupe contre le Canada, c'était pour l'emporter et s'éviter un match supplémentaire. Ce n'est pas arrivé ce mardi soir, mais ce n'est pas aussi dramatique que prévu. A cause de la surprenante sortie de route espagnole contre la Belgique, c'est nos voisins d'outre-Quiévrain qui attendent les filles de Valérie Garnier en huitièmes de finale. Mais il n'est pas encore venu le temps de penser à cet affrontement aux airs de demi-finale de Coupe du Monde de foot. D'abord, il va falloir se défaire de la Turquie dans un match de barrage.

Au pied du podium il y a quatre ans

L'adversaire n'est pas à prendre à la légère. Il y a quatre ans, pour sa première participation au Mondial féminin, il avait terminé quatrième. Dans cette coupe du Monde, les protégées d'Ekrem Memnun ont plus de difficulté. Le groupe est rajeuni et n'a terminé que 3eme de la poule B. Le bilan est d'une large victoire contre l'Argentine (63-37) en ouverture puis deux défaites contre le Nigeria (74-68) et l'Australie (90-64). Mais l'esprit de revanche sera là dans un match à élimination directe. Surtout, en tombant dans le même groupe que l'Australie, la Turquie se savait quasiment condamnée à passer par les barrages pour atteindre la phase finale. Cette équipe sera prête et bénéficie d'un temps de récupération plus important. De quelques heures certes, mais cela peut faire la différence. Les Bleues n'ont même pas 20 heures pour digérer la défaite face au Canada, faire le plein et se présenter au Palais des Sports Santiago Martin. Valérie Garnier avait d'ailleurs parlé de ce court temps de récupération en conférence de presse. « Ca va être difficile, on va essayer de récupérer aussi vite que l'on peut pour être prête à 17h30.» C'est important après un match intense physiquement où les rotations ont été moins sollicitées.

Des retrouvailles au programme

Surtout, il va falloir se préparer à affronter un adversaire où le danger vient de partout. Bahar Caglar (1,90m, 29 ans) est la meilleure marqueuse avec seulement 11 points par match. Mais derrière elle, cinq joueuses présentent une moyenne de plus de 7 points par rencontre. Un nouveau duel physique attend les intérieures françaises. La paire Tilbe Senyurek (1,89m, 23 ans)– Quanitra Hollingsworth (1,97m, 29 ans) prend près de 12,5 rebonds par sortie. Cette équipe n'émerge dans aucun classement collectif. Le symbole d'une équipe sans gros point fort, mais sans réel point faible. Le genre d'équipe qui est embêtante à jouer, comme la Grèce dimanche. Mais encore plus que d'habitude, Valérie Garnier va pouvoir identifier les failles adverses grâce à son expérience: quatre des douze internationales turques évolue sous ses ordres à Fenerbahçe. Olivia Epoupa et Sandrine Gruda vont également retrouver d'anciennes coéquipières de Galatasaray ou Yakin Dogu. Ces petits détails peuvent faire la différence dans un affrontement qui pourrait encore une fois se jouer sur des détails. Il n'y a désormais plus le droit à l'erreur, une victoire est impérative pour continuer un chemin dont la prochaine étape se trouve en Belgique.  

A Tenerife

26 septembre 2018 à 10:14
TAG
DID YOU LIKE IT ?
0 PARTAGE
Facebook share
0 COMMENTAIRE
QUI A ÉCRIT CE PAPIER ?
NICOLAS KOHLHUBER
Nicolas Kohlhuber
VOUS EN PENSEZ QUOI ?
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
TOUTE L'ACTU
<
1
/
5
>
PROGRAMME TV
14 décembre - 01h15
NBA Extra
14 décembre - 02h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 11h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
14 décembre - 12h45
NBA Extra
14 décembre - 13h00
Houston Rockets
Los Angeles Lakers
Coaching